Aristote et le temps : une conception fondée sur l'expérience commune

Authors: Merkl, Pierre-Nicolas
Advisor: Pelletier, Yvan
Abstract: La Physique d'Aristote a joué un rôle très important dans l'histoire de la philosophie. Aristote y étudie entre autres le temps qu'il définit comme "le nombre d'un mouvement selon l'antérieur et le postérieur". Dans ce mémoire, nous analyserons en profondeur cette définition d'Aristote, en faisant le lien avec ses diverses oeuvres et en cherchant à montrer qu'elle se base avant tout sur l'expérience commune. Nous étudierons également pourquoi le temps, qui est quelque chose de continu, est défini comme un nombre, qui est quelque chose de discret. Finalement, nous allons étudier la façon de définir des sciences modernes pour mieux montrer l'originalité de la méthode d'Aristote dans sa manière de définir en général et par rapport au temps, en montrant qu'Aristote se base avant tout sur l'expérience commune.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2012
Open Access Date: 19 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23782
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
29265.pdf27.78 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.