Légitimité politique, droits ancestraux et gestion du territoire forestier : le cas de la Forêt habitée de La Doré

Authors: Hébert-Sherman, Dominic
Advisor: Hébert, Martin
Abstract: Le présent mémoire s'intéresse aux perceptions qu'ont les allochtones des droits ancestraux innus, ainsi qu'aux rapports de pouvoir au sein du projet de Forêt habitée de La Doré. Situé dans la région du Lac-Saint-Jean, ce partenariat politique et économique réunit plusieurs acteurs du milieu forestier, dont les communautés allochtone et autochtone. L'objectif de la recherche est d'explorer les rapports entre la reconnaissance formelle et juridique des droits ancestraux par nos institutions et les prises de position des répondants interrogés à propos de la légitimité de ces droits. Une approche critique des discours recueillis nous a permis d'explorer les conceptions dominantes des participants sur l'égalité et la justice sociale. Cet angle d'analyse permet de mieux comprendre la réception mitigée d'une mesure politique liée aux droits ancestraux innus, la parité.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2011
Open Access Date: 19 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23684
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27722.pdf31.37 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.