Une offre de bons offices et une opération de relations publiques : les responsables politiques canadiens face à la course aux armements, 1979-1984

Authors: Martel, Dominique
Advisor: Pâquet, Martin
Abstract: Au début des années 1970, le gouvernement libéral de Pierre Elliott Trudeau établit une nouvelle direction de la politique étrangère, caractérisée notamment par la Troisième option. Le gouvernement de P.-E. Trudeau mise spécifiquement sur l'ouverture des relations économiques avec l'Europe de l'Est, le maintien de la détente ainsi que la continuation des processus de désarmement, tout en cherchant à éviter une orientation internationaliste adoptée antérieurement par Lester B. Pearson. Les responsables politiques canadiens doivent toutefois faire face à de nouveaux enjeux et conflits internationaux au tournant de la décennie suivante, dont une nouvelle course aux armements qui intensifie le refroidissement des relations entre l'Est et l'Ouest. À la fin de l'année 1983, le Premier ministre annonce une nouvelle politique, celle de la troisième voie, pour relancer le dialogue menacé par l'escalade de la tension au sein des relations internationales. Cette initiative de paix révèle ainsi les limites du Canada sur la scène internationale et pour le Premier ministre, c'est un retour inévitable à la diplomatie pearsonnienne de l'internationalisme.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2012
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23451
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28998.pdf40.58 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.