Une étude expérimentale de deux réformes électorales

Authors: Bégin, Thomas
Advisor: Dellis, Arnaud
Abstract: L'intérêt de ce mémoire est de vérifier si l'explication de la dépendance temporelle peut être utilisée afin d'expliquer que des pays avec des systèmes électoraux similaires se retrouvent dans des contextes gouvernementaux très différents. Deux réformes ont été étudiées. La première consistait au remplacement du vote de pluralité par le vote d'approbation et la deuxième, au remplacement de vote de pluralité par le vote unique transférable. Les résultats montrent que la dépendance temporelle peut être utilisée pour expliquer les différences dans les résultats d'élections suivant une réforme électorale. Les résultats obtenus avant la réforme ont de l'influence lorsque la réforme consiste en la mise en place du vote d'approbation. Ce n'est pas le cas sous le vote unique transférable où les résultats obtenus avant la réforme n'ont aucune influence. Ce résultat est très important car on remarque dans la littérature expérimentale s'intéressant aux diverses règles de votes que la composante de dépendance temporelle n'est pas prise en compte. Nos résultats nous permettent aussi de voir que les modes de scrutins étudiés ont leurs caractéristiques. Le vote d'approbation favorise l'émergence de plusieurs partis tout en amenant un bien-être social plus élevé que les autres modes de scrutin étudiés. On remarque aussi que le vote transférable unique favorise la modération chez les électeurs ; on entend par modération que les candidats situés plus près du centre sont avantagés.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2012
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23425
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28889.pdf14.56 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.