Interactions mère-enfant et le développement durant la petite enfance : un lien causal? : méta-analyse : Les interventions offertes aux mères adolescentes favorisent-elles le développement cognitif de leur enfant? Un examen critique du lien de causalité entre la qualité des interactions mère-enfant et le développement cognitif

Authors: Baudry, Claire
Advisor: Tarabulsy, George M.
Abstract: Pour aider les familles vulnérables, différentes interventions ont été développées. Elles sont classifiables en trois catégories. La première cible l'amélioration de l'adaptation parentale en offrant du soutien maternel (ASM). La seconde est orientée vers l'amélioration des interactions mère-enfant (AIM/E) en ciblant la sensibilité maternelle manifestée lors d'échanges quotidiens. La troisième, mixte, associe ASM et AIM/E. L'objectif de la méta-analyse est d'évaluer l'efficacité des interventions sur le développement cognitif de l'enfant (DCE) en considérant les trois catégories. L'objectif de l'étude empirique est d'étudier le mécanisme par lequel l'enfant peut bénéficier d'une intervention ciblant les AIM/E qui, selon certains, est plus bénéfique au DCE. L'hypothèse est que la sensibilité maternelle serait un médiateur entre l'intervention et le DCE. Pour la méta-analyse, 23 études d'intervention portant sur les mères adolescentes et leur enfant et rapportant des informations sur l'intervention et le DCE sont répertoriées et codifiées selon leur catégorie d'appartenance. Les résultats montrent que les trois catégories améliorent le DCE, mais différemment : AIM/E + ASM (d=.52) et AIM/E (d=.67) étant plus efficaces que ASM (d=.24). La présence du volet AIM/E favorise davantage le DCE. Pour l'étude empirique, 64 dyades sont réparties aléatoirement. Une intervention ciblant les IM/E est offerte aux dyades du groupe expérimental lorsque l'enfant est âgé entre 3 et 6 mois. Les évaluations de sensibilité maternelle et DCE ont lieu lorsque l'enfant a 7 mois. L'évaluation de l'intervention démontre son efficacité sur le DCE F(1, 62) = 6.03, p < .05 et la sensibilité maternelle F(1, 62) = 3.97, p < .05. Le lien entre le DCE et la sensibilité maternelle est présent F(1, 62) = 4.51, p < .05. Les conditions pour tester l'hypothèse de médiation sont présentes, mais ne permettent pas de la vérifier. Ces résultats corroborent les résultats antérieurs concernant l'efficacité de l'intervention et la difficulté à démontrer la médiation. La présence dans les résultats de conditions nécessaires à l'étude de la médiation laisse penser que les recherches sur le rôle médiateur de la sensibilité maternelle dans les processus de changements observés chez l'enfant devraient se poursuivre pour mieux comprendre comment les interactions parent-enfant peuvent influencer le DCE.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2012
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23416
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28850.pdf26.74 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.