La façon de percevoir et de vivre la souffrance psychologique issue d'un deuil ou d'une peine d'amour au Québec et en Afrique subsaharienne

Auteur(s): Hébert, Nathalie
Direction de recherche: Duhaime, GérardDumais, Alfred
Résumé: Dans ce mémoire, nous désirons répondre à la question suivante : comment la souffrance provenant d'une peine d'amour ou d'un deuil est perçue et vécue en Afrique et au Québec? Pour ce faire, nous avons effectué 20 entrevues avec des participants québécois et africains ayant vécu l'une de ces souffrances. L'analyse des résultats fait ressortir deux grandes typologies dans les façons de vivre socialement la souffrance. D'une part, les participants québécois sont des « stratèges » : ils utilisent diverses stratégies sociales afin de réduire leur douleur. D'autre part, les participants africains sont des « normalisateurs »: ils dissimulent leur souffrance conformément à différentes normes. Aussi, l'analyse de plusieurs perceptions, comportements et attitudes présentent des logiques similaires. Nous interprétons ces façons de vivre et de percevoir la souffrance comme la mise en oeuvre d'une rationalité en finalité chez les participants québécois et d'une rationalité en valeur chez les participants africains.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2012
Date de la mise en libre accès: 18 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23415
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
28848.pdfTexte41.52 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.