Interventions nutrionnelles pour la prévention et le traitement de l'obésité : investigations d'approches originales qui sortent des sentiers battus

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorBrochu, Martin-
dc.contributor.advisorTremblay, Angelo-
dc.contributor.authorArguin, Hélène-
dc.date.accessioned2018-04-18T21:16:03Z-
dc.date.available2018-04-18T21:16:03Z-
dc.date.issued2011-
dc.identifier.other28368-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/23108-
dc.description.abstractL'accumulation de tissu adipeux est un phénomène complexe caractérisé par de grandes variations étiologiques interindividuelles et des conséquences sérieuses pour la santé. Dans le but ultime de concevoir le traitement ou l'action préventive les plus complets et efficaces qui soient, il importe d'abord de tester la contribution de divers agents impliqués dans le contrôle du poids et de l'appétit. Cette thèse de doctorat documente l'impact de différents types d'interventions nutritionnelles sur des aspects préventifs et curatifs de l'embonpoint et de l'obésité. Les résultats issus d'un premier article scientifique démontrent qu'une restriction énergétique intermittente n'apporte pas de bénéfices supplémentaires sur la composition corporelle et le profil métabolique en comparaison à une restriction énergétique continue. Ils renforcent aussi l'idée qu'une perte de 5% du poids initial constitue un objectif prudent et valable pour l'amélioration de la santé métabolique. Un second projet de recherche a démontré qu'à densité énergétique, apparence et palatabilité égales, l'effet de contexte mais non la composition en nutriments a exercé une influence significative sur le contrôle de l'appétit. Les résultats issus d'une troisième étude suggèrent ensuite qu'une diète de faible densité énergétique à haut potentiel rassasiant puisse avoir un impact bénéfique sur la perte de poids et le contrôle de l'appétit d'individus dont les signaux de satiété sont faibles. Une quatrième étude, portant sur l'offre alimentaire saine et abordable dans une école primaire, a démontré qu'il est possible d'obtenir un compromis acceptable entre palatabilité, satisfaction et apport énergétique spontané chez des enfants de 4 à 12 ans. Enfin, la comparaison d'individus végétaliens et omnivores laisse présumer d'un rôle potentiel de l'alimentation en tant que moyen de prévention de l'accumulation des polluants organiques persistants dans le corps humain. L'ingestion d'olestra n'a toutefois pas eu le succès escompté pour contrer l'hyper-concentration plasmatique de composés organochlorés qui est survenue en réponse à une perte de poids modérée. En conclusion, les résultats des travaux présentés dans cette thèse suggèrent que l'alimentation santé peut avoir un impact favorable sur le contrôle du poids et de l'appétit. Cependant, il y a des limites à en améliorer la fonctionnalité.fr
dc.format.extentxxi, 397 p.-
dc.languagefre-
dc.titleInterventions nutrionnelles pour la prévention et le traitement de l'obésité : investigations d'approches originales qui sortent des sentiers battusfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctoratfr
dc.date.updated2018-04-18T21:16:03Z-
dc.subject.rvmObésité -- Traitementfr_CA
dc.subject.rvmObésité -- Aspect nutritionnelfr_CA
dc.subject.rvmObésité -- Préventionfr_CA
dc.identifier.bacTC-QQLA-28368-
bul.identifier.controlNumber1131484624-
etdms.degree.nameThèse. Médecinefr_CA
etdms.degree.nameThèse. Kinésiologiefr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
28368.pdfTexte100.7 MBAdobe PDFThumbnail
View/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.