Approche comparative des petites et moyennes entreprises (PME) et des grandes entreprises (GE) quant aux pratiques de gestion des ressources humaines qu'elles instaurent pour contrer leurs problèmes d'attraction et de rétention de l'effectif

Authors: Soucy, Michèle
Advisor: Malo, François Bernard; Robitaille, Jean
Abstract: "Afin de soutenir la relance économique, le président américain Barack Obama promulguait, au cours de l'année 2010, une loi d'aide aux petites et moyennes entreprises (PME) leur conférant des allégements fiscaux ainsi que des facilités de crédit. Du côté du gouvernement du Canada, le budget 2011 prévoit soutenir la création d'emploi en accordant notamment un crédit temporaire aux petites entreprises. Ces faits sont hautement révélateurs de la place importante occupée par les PME dans le tissu économique actuel. Il aurait paru improbable que de telles décisions soient sanctionnées à l'époque où l'imaginaire collectif était captivé par les imposantes entreprises industrielles qui, au début du XXe siècle, entamaient une lancée remarquée. Cette reconnaissance du rôle crucial des PME dans l'économie s'accompagne de nombreux questionnements quant à la façon dont les ressources humaines, pivot du succès organisationnel, y sont gérées comparativement aux grandes entreprises (GE), dans une ère marquée par la mondialisation économique. Concurremment, le fait que l'État intervienne pour favoriser la croissance de l'emploi dans les PME par le biais de traitements fiscaux préférentiels met notamment en exergue, en contrepartie, leur vulnérabilité en matière de ressources financières. Dans ce contexte de compétitivité entre entreprises détenant des ressources très inégales et considérant le vieillissement de la population active, cette étude vise à examiner si les PME et les GE québécoises se différencient eu égard à leur gestion de l'attraction et de la rétention de la main-d'oeuvre par le biais de l'instauration de pratiques de ressources humaines. Les résultats des investigations menées auprès de membres de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés indiquent que les PME et les GE partagent une perception semblable quant au fait d'éprouver ou non des problèmes à attirer et à retenir leur main-d'oeuvre en quantité et en qualité suffisantes. De plus, le parallélisme se poursuit avec le taux de roulement annuel moyen des ressources humaines (RH) qui est analogue chez les PME et les GE de l'étude. Finalement, les résultats démontrent que le nombre et la nature des pratiques de RH mises en place par les deux types d'organisation, PME et GE, sont somme toute comparables. Ces résultats, surprenants si l'on se fie à la littérature, pourraient signifier que l'embauche de membres de cet Ordre, experts en RH, permet aux PME d'élever leurs standards en matière d'attraction et de rétention de l'effectif".
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2011
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23076
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28616.pdf50.29 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.