Le regard de jeunes décrocheurs sur leur environnement familial : une vision éclairante de leur réalité

Authors: Philippouci, Ionia
Advisor: Boivin, Marie-Denyse
Abstract: Le présente étude vise à scruter la perception de l’influence de certaines pratiques parentales des parents chez les jeunes adultes qui ont quitté l’école avant de compléter leurs études de niveau secondaire. Considérant le haut taux de décrochage scolaire qui sévit actuellement, il est apparu pertinent d’observer de plus près la manière dont les jeunes définissent leurs expériences dans le milieu familial avant leur sortie du système scolaire afin de scruter la perception qu’ils peuvent avoir de l’influence de certaines pratiques parentales des parents chez eux. Les questions de recherche qui guident cette étude sont les suivantes : « Quelles sont les perceptions que les jeunes ont des relations qu’ils entretiennent avec leurs parents? » et « En quoi et comment les perceptions qu’ont les jeunes au regard du soutien à l’autonomie, de l’engagement parental, et de l’encadrement qu’ils reçoivent à la maison peuvent éclairer leur décision de sortir du système scolaire avant d’avoir complété leurs études de niveau secondaire? ». Pour répondre à ces questions, l’entrevue apparaît comme la méthode la plus efficace car elle permet de recueillir des données subjectives qui requièrent d’interroger les jeunes adultes directement. Les données recueillies font l’objet d’une analyse de contenu en s’inspirant des étapes de l’Écuyer (1987, 1990). Étant donné que cette recherche mise sur la compréhension du vécu des jeunes adultes ayant quitté le système scolaire avant l’achèvement de leurs études de niveau secondaire en se basant sur leurs perceptions, elle s’inscrit dans une approche qualitative. Il semble émaner des résultats de cette étude un éclairage différent du décrochage scolaire. En fait, l’analyse des données permet de constater que la rareté des rencontres familiales pouvant nourrir le lien affectif entre les parents et les jeunes et promouvoir la communication au sein de la famille a pu contribuer à affaiblir l’investissement personnel et scolaire des jeunes adultes de notre étude. Également, l’absence d’un cadre adéquat fourni par les parents, tel que manifesté dans les règles et rituels, et le peu de suivi offert par les parents suite à la formulation de règles sont d’autres conditions propices à un moins grand investissement qui ont pu mener au décrochage scolaire.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2012
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/23018
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28763.pdf1.33 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.