L'idée de la phénoménologie : vers une sortie de l'attitude naturelle

Authors: Rousseau, François
Advisor: Arrien, Sophie-Jan
Abstract: Dans L'idée de la phénoménologie, Husserl introduit pour la première fois de manière systématique les notions d'épochè et de réduction, deux temps méthodiques qu'il met en oeuvre dans son entreprise de fondation d'une nouvelle science philosophique : la phénoménologie transcendantale. Or, s'ils apparaissent de façon distincte dans L'idée de la phénoménologie, ils apparaîtront à certains moments par la suite de façon quasi conjointe au point d'y voir là deux concepts interchangeables. La thèse soutenue dans ce mémoire est que poser une telle équivalence encourt le risque d'un retour inaperçu des préjugés de l'attitude naturelle et que, à cet égard, une distinction conceptuelle mérite d'être maintenue entre la pratique de l'épochè et celle de la réduction phénoménologique, et ce, afin de favoriser la sortie de l'attitude naturelle essentielle à la compréhension de la phénoménologie transcendantale.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2011
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22865
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28379.pdf28.79 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.