Violence, inégalités de genre et vulnérabilité des femmes au VIH/Sida en Haïti

Authors: Marchand, Hélène
Advisor: Bujold, LouiseVonarx, Nicolas
Abstract: Cette recherche qualitative visait à comprendre l'arrimage entre les inégalités de genre, la violence et la féminisation du virus de l'immunodéficience humaine et du syndrome de l'immunodéficience acquise [VIH/Sida] en Haïti. Des récits de vie (Bertaux, 2005) réalisés auprès de 13 femmes haïtiennes ont permis d'explorer en profondeur leurs expériences sexuelles. L'analyse de contenu obtenu dans le cadre d'entretiens individuels semi-dirigés, a révélé que les relations sexuelles étaient vécues comme des expériences d'agressions psychologiques et physiques. L'insoumission des femmes aux avances sexuelles de leur partenaire et leur exigence d'utiliser un préservatif déclenchaient une escalade de violence. Les femmes s'estimaient impuissantes et obligées de tolérer la violence lorsqu'elles cédaient aux désirs de leur partenaire. Le cas échéant, elles étaient violées. Les relations sexuelles conjugales empreintes de violence n'étaient pas protégées par un préservatif. Les victimes étaient tenues responsables des viols et des conséquences qui en découlaient. Les inégalités de genre ainsi que la violence et la pauvreté qui en résultent sont déterminantes de la vulnérabilité des femmes au VIH/Sida. Elles constituent des obstacles majeurs à la prévention de cette maladie. Les résultats de notre étude ont permis d'émettre des recommandations pour la recherche et les interventions en santé communautaire.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2011
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22774
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28299.pdf26.92 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.