La corbeille d'Alice : (roman) ; suivi de Les éléphants à l'Université : (essai) : comment la création littéraire est entrée à l'Université et a modifié le paysage littéraire nord-américain

Authors: Deschênes Pradet, Maude
Advisor: Beaulieu, Alain
Abstract: Partie 1 : La corbeille d'Alice (roman) Alice rentre difficilement d'un long voyage. Pour faire le deuil de sa grande histoire d'amour, elle essaie d'écrire une lettre d'amour et d'adieu dont les différentes versions s'empilent dans sa corbeille. Le beau Simon, son meilleur ami et voisin, voudrait survivre à son enfance. Il achète une tour en ruines qu'il devra reconstruire pierre par pierre. Ces deux personnages partagent des moments tissés de silence où chacun prend soin de l'autre à sa manière, mais leur amitié comporte sa part d'ambiguïté, à laquelle ils n'échappent pas. La corbeille d'Alice est un court roman d'amour, d'amitié et de deuil, raconté du bout des lèvres. Partie 2 : Les éléphants à l'Université ; comment la création littéraire est entrée à l'Université et a modifié le paysage littéraire nord-américain (essai) Cet essai propose une réflexion sur la place de la création littéraire à l'Université. Il tente de comprendre et de raconter l'émergence des programmes de création littéraire dans les universités nord-américaines. Il permettra de saisir l'importance, pour le paysage littéraire nord-américain, des changements survenus au sein des universités et des choix sociétaux qui les sous-tendent. Il met en relation des réflexions d'auteurs étatsuniens et québécois. Enfin, il tente de montrer comment la création littéraire peut faire l'objet d'un enseignement au niveau universitaire, et en quoi elle constitue un domaine de recherche.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2011
Open Access Date: 18 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22773
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28298.pdf44.01 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.