Designing for mobile activities : WiFi hotspots and users in Quebec City

Auteur(s): Doyle, Michael Robert
Direction de recherche: Després, Carole
Résumé: Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) permettent de mener davantage d’activités en dehors des lieux de travail et de résidence. De plus en plus de commerces offrent un accès sans-fil gratuit à l’Internet (WiFi) en même temps que le nombre d’appareils mobiles capables de se brancher à l’Internet est en pleine croissance. L’individu qui recherche une connexion Internet gratuite dans la ville pour pratiquer des activités à distance a vraisemblablement l’embarras du choix. Tandis que de nombreuses études s’intéressent à l’impact des TIC sur des lieux comme des milieux sociaux, rares sont celles qui s’interrogent sur les qualités physiques de ces milieux. Les architectes et les urbanistes abordent rarement le WiFi comme un élément de design : la présence de ce dernier se limitent souvent à quelque chose considéré anecdotique ou invasif. Ce projet de recherche, mené à Québec dans le cadre d’un mémoire de Maîtrise en sciences de l’architecture au sein du Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa), se penche sur les divers profils d’utilisation et d’appropriation du WiFi afin de réfléchir à celui-ci comme un élément important de design pour les lieux publics et semi-publics au 21e siècle. Pour ce faire, ce projet identifie les lieux et les secteurs les plus populaires pour l’utilisation du WiFi par l’analyse de la base de données de l’organisme à but non lucratif, ZAP Québec, qui gère le service WiFi des lieux publics et semi-publics à Québec depuis 2006. Ensuite, une enquête Internet mené auprès d’un échantillon de 63 utilisateurs WiFi à Québec suggère une diversité de profils d’usage de l’Internet sans-fil. En dernier lieu, une analyse spatiale inspiré du Pattern Language développé par Christopher Alexander dans les années 1970 a permit d’identifier des configurations spatiales récurrentes dans les lieux publics et semi-publics les plus fréquentés. Ce mémoire révèle que certaines tendances observées tant chez les usagers que les lieux les plus fréquentés peuvent servir à guider les stratégies d’implantation du WiFi et le design des lieux où son utilisation est prévue. Bien que ce mémoire demeure exploratoire et soulève beaucoup de questions, il porte un nouveau regard sur un phénomène qui mérite d’être l’objet de futures études. Des directions possibles pour ces dernières sont discutées en conclusion.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2011
Date de la mise en libre accès: 17 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22517
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
28005.pdfTexte4.79 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.