Société québécoise et religion entre 1999 et 2009 : réflexion critique sur les sciences des religions et plaidoyer pour une éducation de type patrimonial

Authors: Dalcourt, Isabelle
Advisor: Fortin, Anne
Abstract: La thèse propose une réflexion critique et «contextualisée» sur le rôle et la contribution des sciences humaines des religions au Québec. Nous examinons les modalités du renouveau de la mise en discours du thème religieux dans le débat public québécois de la dernière décennie (1999-2009). Dans une perspective de sociologie historique puisant aux travaux de Pierre Bourdieu, nous analysons les rapports au religieux se construisant chez les individus et réfléchissons aux enjeux sociaux et éducatifs qui y sont impliqués. Trois volets sont prévus. Nous démontrons d'abord l'existence sociale de rapports réactifs au religieux de type «sécuritaire» et «identitaire». Nous décortiquons la logique par laquelle ceux-ci se constituent après le 11 septembre 2001 et en viennent à se cristalliser, notamment avec le débat de 2007 sur les «accommodements raisonnables». Nous démontrons d'abord en quoi la prise en compte de ces rapports au religieux déplace la pratique des sciences religieuses jusque dans leur éthique puis démontrons la pertinence d'une approche éducative affirmative du religieux qui en favorise l'appropriation sur un horizon culturel et sécularisé. Nous appelons «patrimoniale» cette approche en réservant toutefois le terme aux oeuvres religieuses immatérielles (récits et discours religieux). Un deuxième volet démontre et explore un désir de «transmission» du religieux se manifestant dans la société québécoise. L'analyse porte alors sur le débat de 1999 sur la place de la religion à l'école, sur ses enjeux historiques officiels et moins officiels, et sur le type de participation qu'il suscite chez les acteurs. Ce phénomène apporte un nouvel argument en faveur d'une approche «patrimoniale». Pour autant que celle-ci s'appuie sur une pratique interprétative mise au service d'une radicale redécouverte de l'oeuvre religieuse, cette approche contribue à la continuation pratique d'un «désir de transmission» laissé en suspens après le 11 septembre. Un dernier volet définit théoriquement le projet de patrimonialisation. L'enjeu éthique de la relance du motif «patrimonial» dans le discours des SR repose sur une pratique interprétative issue des théories en sémiotique énonciative. Cette pratique interprétative redéfinit la «patrimonialisation», ce qui ouvre des volets d'expérimentation. Finalement, nous fournissons en guise de conclusion un essai de contribution patrimoniale.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2011
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22483
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
28200.pdf88.78 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.