Une cantillation nouvelle pour la proclamation de vingt-cinq évangiles de l'année liturgique

Authors: Lamonde, Céline
Advisor: Viau, MarcelMasson-Bourque, Chantal
Abstract: Une impulsion de création artistique associée à un élan de vie religieuse en quête de rayonnement, et le besoin de conscientisation de liens étroits entre la musique et la théologie sont à l'origine de cette démarche. La théologie pratique, dans son approche de croisement interdisciplinaire, a constitué le cadre de ce travail de recherche-création. Cette thèse, intitulée UNE CANTILLATION NOUVELLE POUR LA PROCLAMATION DE VINGT-CINQ ÉVANGILES DE L'ANNÉE LITURGIQUE SUR LES TEXTES DU LECTIONNAIRE, présente une oeuvre musicale travaillée à la lumière des liens entre théologie, réception esthétique, exégèse et composition. La thèse est en deux parties : le Document d'accompagnement fait état du long processus de mûrissement et des recherches qui ont modulé la pensée sonore. Il est suivi des Vingt-cinq évangiles chantés, créations originales de l'auteure. Si la théologie prétend dire une parole compréhensible sur le mystère ineffable de Dieu, la musique aide à glorifier, à célébrer, à participer à ce mystère, spécialement lorsqu'elle s'unit à la Parole. Comment la mise en musique d'un texte liturgique peut-elle être instrument de proclamation de la Parole, support à l'évangélisation, source d'intériorité 1 Voilà la question qui n'a cessé de guider les choix de l'auteure tout au long de cette recherche. Pour que l'oeuvre reflète cette préoccupation, le mûrissement compositionnel a fait naître le besoin de creuser la réalité de l'art comme voie d'accès à la spiritualité et le lien millénaire entre la voix et le sacré. Pour qu'elle s'ancre dans une tradition vivante, il fallait saisir le rôle joué par la musique en Israël ainsi que les formes du chant biblique en vigueur dans le Temple et explorer la relation entre la théologie et la musique. La cantillation de ces évangiles étant destinée à la célébration liturgique chrétienne en français, une étude des principales orientations du chant liturgique francophone depuis Vatican II ainsi que le rôle de la musique et du chant dans l'assemblée célébrante semblait indispensable pour façonner une oeuvre qui s'intègre dans le contexte culturel contemporain. En dernière partie du document, l'auteure expose plus directement son processus de composition musicale proprement dit, à l'intention des compositeurs désireux de mettre en musique les textes sacrés. Les Vingt-cinq évangiles chantés de ce recueil, tous expérimentés en contexte de célébration, se veulent un instrument au service de la liturgie afin d'en rehausser la solennité, de soutenir l'écoute des fidèles et de permettre une meilleure intégration de la Parole de Dieu. Chacun est précédé d'une fiche qui met en lien des éléments d'exégèse des textes et les choix musicaux, afin de guider une démarche globale, esthétique et méditative, chez l'interprète. L'ensemble de cette recherche-céation se fonde sur la conviction que la réception esthétique de la Parole peut être une clé pour ouvrir l'expérience de Dieu aux hommes et aux femmes de notre époque, en ces temps où les discours et les mots sont susceptibles de perdre leur valeur, dans une société désorientée, en quête de sens.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22335
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
Description SizeFormat 
27204_2.pdfTexte29.61 MBAdobe PDFView/Open
27204_1.pdfTexte20.4 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.