Santé mentale et modernité en Inde : appropriation contextuelle des pratiques et savoirs biomédicaux par des acteurs d'organisations non-gouvernementales à Mumbai

Authors: Larouche, Catherine
Advisor: Mekki-Berrada, Abdelwahed
Abstract: Depuis une dizaine d'années, les orientations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en santé mentale donnent priorité, mondialement, au développement de programmes de sensibilisation. En Inde, dans un contexte où l'engagement de l'État en santé mentale est, au mieux, ponctuel, certaines organisations non gouvernementales (ONG) occupent un rôle considérable dans la production d'un savoir public sur le sujet. À l'aide de données, collectées et analysées de façon qualitative, la perspective anthropologique élaborée dans ce mémoire vise à la fois à poser un regard critique sur les relations de pouvoir entre les acteurs qui influencent les savoirs produits par des intervenants d'ONG de Mumbai, et à explorer les processus dynamiques d'appropriation des savoirs biomédicaux, des pratiques et des modèles de sensibilisation «dominants» à l'échelle internationale. Cette appropriation s'avère sélective et hétérogène, bien que limitée, et se traduit par le rejet de savoirs locaux non-biomédicaux comme par la valorisation de structures sociales et familiales considérées «traditionnelles».
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22258
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27818.pdf35.24 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.