Nuka ; : suivi de Le motif du voyage dans le nord imaginaire dans la littéraure québécoise du XXe siècle, en particulier dans La rivière sans repos de Gabrielle Roy

Authors: Gagnon, Émilie
Advisor: Beaulieu, Alain
Abstract: Le roman Nuka part d'un voyage à Kuujjuaq. L'objectif était de donner un souffle nouveau à l'imaginaire du Nord, mais plus que cela, une voix aux enfants du Grand Nord. À travers les yeux d'une enfant, Nuka, âgée de neuf ans, un monde se crée, à travers les yeux du lecteur, une conscience s'éveille. Deux réalités s'affrontent et l'enfant doit trouver sa propre voie, d'où l'importance de la quête : le voyage dans la toundra et le voyage qui s'opère à l'intérieur d'elle-même. La partie reflexive s'appuie sur le motif du voyage dans l'imaginaire du Nord dans la littérature québécoise au XXe siècle. La ligne est bien mince entre le voyage réel et le voyage imaginaire. Il s'agit de tenter d'en délimiter les contours. Mais l'effet de flou s'amplifie dans le Nord. Il impose ses propres règles à ses habitants et aux voyageurs qui s'y risquent. À cela se mêlent le sentiment d'étrangeté et la découverte de l'autre, ce qui implique une tout autre prise de conscience. Le roman Nuka rejoint La Rivière sans repos de Gabrielle Roy en ce sens.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22158
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27594.pdf36.53 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.