L'impact de la maltraitance sur l'attachement et le fonctionnement réflexif et implications pour la relation d'attachement mère-enfant

Authors: Berthelot, Nicolas
Advisor: Ensink, KarinNormandin, Lina
Abstract: La théorie de l'attachement s'avère actuellement la théorie la plus communément adoptée et validée empiriquement du champ d'études de la psychologie développementale. Les expériences de relations abusives à l'enfance ont été le sujet de réflexions soutenues pour les théoriciens dans le domaine de l'attachement au cours des dernières années et occupent maintenant une place prépondérante dans les théories concernant l'attachement chez l'adulte et chez l'enfant. De récents travaux de recherche ont accordé un intérêt grandissant à la capacité de réfléchir aux relations d'attachement en termes d'états mentaux, soit le fonctionnement réflexif. Le fonctionnement réflexif des parents s'est notamment avéré prédire leur propre style d'attachement ainsi que celui de leur enfant. Des expériences relationnelles abusives ou négligentes en bas âge semblent toutefois entraver le bon développement du fonctionnement réflexif. Malgré la place centrale qu'occupent les expériences d'abus ou de négligence dans les théories de l'attachement et du fonctionnement réflexif, très peu de chercheurs se sont intéressés à la capacité des parents de réfléchir à ces expériences et à l'impact qu'ont celles-ci sur la relation d'attachement entre la mère et l'enfant. La présente thèse de doctorat vise à mieux cerner les conséquences d'expériences d'abus ou de négligence à l'enfance sur l'attachement et le fonctionnement réflexif, en s'intéressant à un échantillon de 100 mères présentant une histoire de maltraitance, dont 57 dyades mère-enfant. Les résultats démontrent notamment que l'abus et la négligence chez la mère augmentent le risque que la mère et son enfant aient un attachement insécurisé, que des mères réussissent à développer un attachement sécurisé et de bonnes capacités reflexives malgré l'expérience d'abus ou de négligence et que le fonctionnement réflexif des mères spécifique à l'abus est un facteur déterminant dans la prédiction de l'attachement désorganisé chez l'enfant, particulièrement lorsque l'enfant est un garçon.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22151
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27570.pdf37.79 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.