De la voix autoritaire à la voix autorisée : les tensions de la narration dans les Manuscrits de Pauline Archange

Authors: Larrivée, StéphaneMercier, Andrée
Abstract: Cet article aborde la trilogie de Marie-Claire Blais, Manuscrits de Pauline Archange, sous l’angle de l’autorité narrative, c’est-à-dire des modalités de représentation et de fonctionnement de la voix narrative ainsi que des enjeux de légitimation qu’elle engage. La notion est d’autant plus intéressante que les Manuscrits de Pauline Archange déploient un vaste réseau thématique autour de l’autorité. Une telle perspective conduit à dégager les contradictions d’un récit porté par une voix autoritaire, fragilisée toutefois par le discours et le jugement de l’autre, et à montrer, dans un deuxième temps, que les tensions qui marquent la narration trouvent leur résolution dans les romans ultérieurs, tels Le sourd dans la ville, Visions d’Anna et, plus tard encore, le cycle inauguré par Soifs. Il ressort que, de la voix autoritaire à la voix autorisée, les Manuscrits de Pauline Archange mettent en scène la difficile conquête de légitimité de l’écriture, à comprendre comme l’atteinte d’une autorité positive de la voix narrative.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 September 2011
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/221
This document was published in: Voix et Images, Vol. 37 (1), 73-86 (2011)
https://doi.org/10.7202/1006463ar
Université du Québec à Montréal
Alternative version: 10.7202/1006463ar
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Mercier et Larrivée Voix et Images no 109 1006463ar.pdf
262.12 kBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.