Les habiletés phonologiques et visuo-attentionnelles dans la reconnaissance des mots écrits chez les élèves de cinquième année du primaire

Authors: Pigeon-Hallée, Geneviève
Advisor: Giasson, JocelyneSaint-Laurent, Lise
Abstract: La présente étude porte sur les mécanismes de reconnaissance des mots écrits et comporte trois objectifs : 1) pondérer la part relative des habiletés phonologiques et des habiletés visuo-attentionnelles dans la reconnaissance de mots selon différentes caractéristiques des mots, 2) préciser le rôle de la mémoire de travail dans les tâches visuo-attentionnelles et 3) comparer trois méthodes d'évaluation des habiletés visuo-attentionnelles. Les sujets participant à l'étude sont des élèves tout venant de cinquième année du primaire rencontrés individuellement (N=83). La variable dépendante de l'étude, la reconnaissance de mots, est évaluée par une tâche de reconnaissance de mots réguliers, de mots irréguliers et de pseudo-mots (Mousty, Leybaert, Alegria, Content et Morais, 1994). Les habiletés phonologiques sont mesurées par des tâches de fusion et de suppression de phonèmes (Jacquier-Roux, Valdois et Zorman, 2002), les habiletés visuo-attentionnelles par des tâches de report global et de report partiel (Valdois, Bosse, Ans, Carbonnel, Zorman, David et Pellat, 2003) et par une tâche d'attention sélective (Pépin, Laporte et Loranger, 2006) et, enfin, la mémoire de travail est évaluée par des tâches de mémorisation de chiffres et une tâche de mémorisation visuo-spatiale (Thorndike, Hagen et Sattler, 1986). Les résultats du premier volet de l'étude montrent que ce sont les habiletés visuo-attentionnelles qui expliquent le mieux la précision en lecture, particulièrement pour les mots rares et les mots irréguliers, ainsi que la rapidité de reconnaissance de mots. Quant aux habiletés phonologiques, elles sont corrélées avec la précision en lecture, surtout avec les mots longs, mais non avec la rapidité de reconnaissance de mots. Les analyses relatives au deuxième volet de l'étude révèlent que la mémoire de travail est effectivement reliée au rendement des épreuves visuo-attentionnelles. Plus précisément, l'épreuve de rappel de chiffres en ordre à l'endroit est corrélée avec la mesure de report global tandis que l'épreuve de mémorisation visuo-spatiale est corrélée avec l'épreuve d'attention sélective. Le troisième volet concerne la comparaison de trois épreuves visuo-attentionnelles, soit l'épreuve de report global, de report partiel et d'attention sélective. L'analyse des résultats montre que c'est l'épreuve de report global qui prédit le mieux la réussite en reconnaissance de mots chez les sujets.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22098
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26797.pdf36.38 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.