Les restrictions aux exportations des produits alimentaires de 1973 à 2008 : essai d'identification des éléments explicatifs d'une contradiction dans les attitudes de deux conférences sur l'alimentation

Auteur(s): Slaibi, Rima
Direction de recherche: Debailleul, GuySu, Zhan
Résumé: Dans le but d'identifier les causes d'une différence entre les attitudes de la communauté internationale, lors de conférences mondiales sur l'alimentation concernant le recours à des restrictions quantitatives aux exportations de produits alimentaires pendant deux crises alimentaires graves - celles de 1973 et de 2008 - on s'est trouvé dans un milieu multidisciplinaire regroupant économie, droit et science politique. L'étude de l'évolution des règles de droit international encadrant les mesures restrictives aux exportations nous a permis de rejeter le postulat selon lequel un développement de ces règles justifiait une plus grande accusation internationale en 2008 de la pratique de ces restrictions quantitatives. Par contre, la grande évolution du mécanisme de règlement des différends de l'OMC explique l'absence de protestation contre les États-Unis, après qu'une étude de la compatibilité de l'embargo américain avec les règles de droit international a dévoilé une violation de l'article XI du GATT de 1947. Après l'étude de l'évolution des règles de droit citées ci-dessus, notre problématique nous a amenée dans les profondeurs de la science politique pour enfin trouver les variables expliquant l'écart entre les attitudes dans le pouvoir d'influence des grandes puissances sur les décisions des organisations internationales.
Type de document: Mémoire de maîtrise
Date de publication: 2010
Date de la mise en libre accès: 17 avril 2018
Lien permanent: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22029
Université décernant le diplôme: Université Laval
Collection :Thèses et mémoires

Fichier(s) :
Description TailleFormat 
27176.pdfTexte24.43 MBAdobe PDFMiniature
Télécharger
Tous les documents dans CorpusUL sont protégés par la Loi sur le droit d'auteur du Canada.