Fonctionnement attentionnel et exécutif des enfants qui présentent un trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité

Authors: Sanscartier, Annie
Advisor: Rouleau, Nancie
Abstract: Cette thèse porte sur l'étude du fonctionnement attentionnel et exécutif des enfants qui présentent un trouble déficitaire de l'attention/hyperactivité (TDAH). Elle est la première à offrir un portrait aussi détaillé de ces fonctions chez un même groupe d'enfants. Elle vise également à comparer le profil cognitif des enfants affichant une prédominance de symptômes inattentifs (TDAH-I) à celui de ceux présentant une combinaison des symptômes inattentifs et hyperactifs-impulsifs (TDAH-C). Enfin, elle souhaite documenter la relation entre l'intensité de la symptomatologie clinique et les atteintes neuropsychologiques des patients. Le premier article (chapitre II) vise à documenter la nature des déficits attentionnels. Le modèle de Van Zomeren et Brouwer (1994) sert de cadre de référence afin de définir et évaluer les fonctions attentionnelles et supporter l'interprétation des résultats. Des atteintes au plan de l'alerte, de la vigilance (TDAH-C), de l'attention sélective, de l'attention divisée (TDAH-C) et de la flexibilité sont identifiées. L'attention soutenue est préservée. L'évaluation des symptômes inattentifs par les parents et les enseignants démontre peu d'associations avec les mesures attentionnelles. Le modèle du Système Superviseur (SS) de Shallice (2002) est employé dans le deuxième article (chapitre III). Une proposition originale est faite tentant d'associer les variables des tâches cliniques aux fonctions executives (FE) ainsi qu'aux processus de supervision impliqués. Les résultats supportent l'hypothèse d'un dysfonctionnement du SS chez les TDAH. Les TDAH-I et les TDAH-C manifestent des difficultés à réaliser de nouvelles tâches faisant appel à la génération et à la mise en place de stratégies ainsi qu'à l'évaluation et à la modification de leur performance tout au long de la tâche. Ces difficultés sont présentes dans différentes situations faisant appel à l'initiation cognitive, la planification, l'inhibition, la flexibilité et la capacité à corriger ses erreurs. L'intensité de la symptomatologie clinique n'est pas associée à l'évaluation des FE réalisée en laboratoire. D'un point de vue théorique, cette thèse favorise une meilleure compréhension du TDAH en précisant la nature des déficits attentionnels et exécutifs. Elle souligne également l'importance que les fonctions soient définies et évaluées à partir de modèles théoriques. Enfin, elle suggère différentes hypothèses pour expliquer le manque de convergence entre la symptomatologie clinique et le profil cognitif des patients. La thèse a également des retombées cliniques Ill considérables. Elle insiste sur l'importance de procéder à l'évaluation de l'ensemble des fonctions attentionnelles et executives et recommande l'utilisation conjointe de mesures comportementales et cognitives. Finalement, la thèse fournit des pistes intéressantes pour le développement d'interventions pharmacologiques, neuropsychologiques et psychologiques plus ciblées.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22016
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27654.pdf53.17 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.