Les actions correctives liées à des problèmes de santé et de sécurité du travail : une étude intra-organisationnelle des facteurs influençant leur issue

Authors: Samson, Julian
Advisor: Baril-Gingras, Geneviève
Abstract: Ce mémoire s'intéresse à la réalisation de demandes de correctifs liés à des problèmes de santé et de sécurité du travail. Partant de travaux traitants des conditions et processus par lesquels des intervenants externes à une organisation contribuent à l'implantation de transformations et suivant une revue des écrits plus large portant sur la réalisation de transformation à visée préventive dans les milieux de travail, la présente recherche porte, quant à elle, sur un ensemble de demandes réalisées à l'intérieur d'une même organisation par ses ressources internes. L'objectif de recherche est double : (1) obtenir une meilleure compréhension de ce qui influence la réalisation de demandes de correction; (2) identifier des pistes d'amélioration du traitement des problématiques de santé et de sécurité. Suivant les travaux de Leplat et Cuny (1977), le modèle soutenant cette recherche est celui de "la fonction intégratrice de l'activité de travail" de Guérin et coll. (1991) auquel a été greffé le cycle général de résolution de problème. Les caractéristiques des acteurs, de l'organisation, des problèmes, du processus, des correctifs et de leurs conséquences forment ainsi les éléments de ce cadre théorique. La question de la réalisation de demandes de correctifs a été analysée au sein d'une usine d'une grande entreprise industrielle (>500 travailleurs). Différents intervenants de cette organisation ont été rencontrés (14 entrevues formelles et 14 heures d'enregistrement audio) et observés dans leur travail quotidien (l'équivalent de 40 heures d'accompagnement). Le tout s'est réalisé lors d'une présence en usine de 45 jours répartis à l'été et l'automne 2006. Des facteurs ont été répertoriés dans chacune des parties du cadre conceptuel développé. Sur le plan des acteurs, ces éléments sont principalement liés à des actions, appelées "stratégies", que ceux-ci peuvent poser au cours du processus. Les facteurs organisationnels apparaissent, quant à eux, plutôt circonstanciels et indépendants du correctif. Les problèmes de nature ergonomique semblent être affectés de façon similaire par ces mêmes facteurs. Toutefois, les caractéristiques intrinsèques et particulières des troubles musculo-squelettiques et des correctifs qui leur sont associés (complexité, taille), ou à tout le moins les perceptions des acteurs à cet égard, semblent à même d'expliquer un traitement possiblement moins favorable via le système utilisé.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/22014
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27557.pdf47.82 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.