Construction d'une paroi de vessie par génie tissulaire

Authors: Perron, Émilie
Advisor: Bolduc, Stéphane
Abstract: La construction d'une paroi de vessie par génie tissulaire nécessite d'abord la compréhension de l'organe que l'on désire reproduire. La vessie est un organe complexe du corps humain et fait partie intégrante du système urinaire. L'objectif de mon travail est de produire un tissu vivant imperméable, résistant et manipulable qui pourrait un jour servir à reconstruire ou à agrandir la vessie d'un modèle animal puis chez l'humain. La technique utilisée est la méthode d'auto-assemblage mise au point au LOEX. Celle-ci permet la superposition de différents types cellulaires sans l'utilisation d'une matrice exogène. Le tissu ainsi produit pourrait être complètement autologue. La mise au point de cette technique pour le tissu urologique et son évaluation doit se faire sur plusieurs aspects. Macroscopiquement, le tissu doit être manipulable, continu et résistant. Microscopiquement, il doit s'agir de cellules en bon état et de morphologie normale. Finalement, la fonctionnalité du tissu reconstruit peut être évaluée en testant sa perméabilité. La mise au point d'un tissu répondant à toutes nos attentes in vitro pourrait permettre son application in vivo chez un modèle animal.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21978
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27095.pdf24.39 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.