De la garnison royale dans les cités du sud-ouest de l'Asie Mineure de la fin IVe siècle au début du IIe siècle a.C.

Authors: Nombret, Romain
Advisor: Baker, Patrick
Abstract: Après la mort d'Alexandre le Grand et le morcellement de son Empire en grands royaumes, les nouveaux souverains hellénistiques cherchèrent à dominer les cités grecques situées à l'intérieur de leurs territoires afin de leur faire payer l'impôt, de les surveiller et de légitimer leur pouvoir nouvellement acquis. Afin d'avoir un contrôle direct sur elles, les rois eurent recours à une administration civile assez complexe mais aussi à la force armée. Des garnisons royales, composées de mercenaires étrangers, furent donc envoyées dans ces cités afin de veiller à l'ordre. Le présent mémoire propose de faire une étude approfondie de la situation sociopolitique des garnisons royales dans les cités grecques du sud-ouest de l'Asie Mineure, de la fin du IVe siècle au début du IIe siècle a.C. Le matériel épigraphique et les sources littéraires anciennes forment une base de réflexion riche en exemples et en informations pertinentes au sujet des relations entre les citoyens des cités et les soldats royaux, du retrait des garnisons, des révoltes liées à ces dernières et des conséquences associées au départ des troupes royales dans les cités. Par ailleurs, l'ensemble de cette étude permet une meilleure compréhension des relations diplomatiques entre les royaumes lagide et séleucide et les cités en question.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21957
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26749.pdf32.76 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.