Le statut de la grammaire et la place de Donat dans les Communia gramatice : (anonyme, XIIIe siècle, ms. Paris, Bibliothèque nationale de France, fonds latin 16617, fol. 183rb-205vb)

Authors: Létourneau, René
Advisor: Lafleur, ClaudeBaudou, Alban
Abstract: Très peu, voire rien n'a été écrit sur la place du célèbre grammairien latin Donat (IVe siècle) dans les spéculations des maîtres es arts parisiens du milieu du XIIIe siècle, ni d'ailleurs sur le statut de la grammaire en tant que nouvelle science, au sens où l'entend Aristote dans les Seconds analytiques et le reste de son oeuvre. Le premier paradigme est intimement lié au second. On n'étudie pas n'importe quel livre à la Faculté des arts médiévale ; chacun représente un pilier du gigantesque édifice qu'est alors la disciplina philosophica : Donat, dans la science grammaticale, complète Priscien (VIe siècle). C'est pourquoi nous avons traité de ces deux thématiques : la "place de Donat" d'après le "statut de la grammaire", suivant l'ordre logique dudit raisonnement. Fondée essentiellement sur une édition et une traduction partielles des Communia gramatice - un compendium grammatical universitaire de cette époque - la crédibilité de notre étude est également soutenue par plusieurs autres sources directes, essentiellement la littérature universitaire de base. Nous avons voulu ainsi dresser le portrait littéraire le plus éclairant et le plus vraisemblable possible entourant l'état de la grammaire en plein coeur de la très influente Université de Paris médiévale.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21854
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26835.pdf86.38 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.