Application de la théorie du comportement planifié pour prédire la persévérance des étudiants en sciences naturelles de l'Université de Lomé (Togo)

Authors: Houme, Koffi Philippe
Advisor: Valois, Pierre
Abstract: La majorité des étudiants inscrits à l'Université de Lomé (TOGO) ne complète pas le programme de premier cycle. En moyenne, au moins huit étudiants sur dix inscrits dans les programmes des sciences échouent les examens ou abandonnent les études au cours ou au terme de leur première année. Une telle situation comporte diverses conséquences dont, entre autres, le chômage, le sous emploi voire la consommation de substances nocives. La présente thèse a pour objectif d'examiner les facteurs psychosociaux associés à la persévérance aux études de sciences naturelles à l'Université de Lomé. Pour ce faire, nous avons utilisé la théorie du comportement planifié (TCP) de Ajzen (1991) pour prédire la persévérance aux études. Brièvement, cette théorie postule que l'attitude d'une personne vis-à-vis de l'adoption d'un comportement, sa perception des normes sociales et celle de son contrôle sur le comportement, déterminent son intention d'adopter ledit comportement; qu'à son tour, l'intention formée se traduira par la réalisation effective de l'action visée. En conformité avec cette théorie, nous avons formulé l'hypothèse voulant que l'attitude envers la persévérance aux études, les normes sociales perçues et la perception du contrôle sur la poursuite des études prédisent l'intention de persévérer aux études qui, à son tour, prédit la persévérance effective aux études. Pour vérifier nos hypothèses, nous avons utilisé un devis corrélationnel prospectif. Un questionnaire développé suivant les procédures suggérées par Ajzen (2002a) et permettant de colliger des données relatives aux construits de la TCP a été administré à deux reprises à un groupe de 400 étudiants togolais de première année de science naturelles. Ceux-ci ont été contactés à nouveau à la fin de l'année universitaire afin d'identifier les persévérants. Les résultats des analyses des données par équations structurelles montrent que les données appuient partiellement les relations postulées entre les construits de la TCP. Plus précisément, le degré d'intention d'un étudiant de persévérer aux études prédit sa persévérance effective aux études (R2 =13). Son intention est elle-même prédite par l'attitude envers la poursuite des études et la perception de son contrôle sur la poursuite des études. Ces deux variables expliquent 47 % de la variance de l'intention de demeurer aux études durant toute l'année. Par contre, nos résultats ne confirment pas le lien entre les normes sociales perçues pour persévérer aux études et l'intention d'y persévérer. Nous rapportons également dans la présente thèse, d'autres résultats additionnels encourageants. Nous avons interprété nos résultats à la lumière de la théorie de la TCP et d'autres théories actuelles et discuté leurs implications pratiques.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21825
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26821.pdf61.07 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.