La présence des noirs au Québec : état des lieux et examen de quatre manuels d'enseignement de l'histoire au XIXe siècle

Authors: D'Almeida, Augustin Roland
Advisor: Gomez-Perez, Muriel
Abstract: L'histoire du Québec, qui s'écrit depuis plus de quatre cents ans, a généré une historiographie francophone prolifique. Alors que l'interculturalisme fait aujourd'hui consensus au Québec en prônant une intégration des nouveaux arrivants dans la société québécoise actuelle, il est à se demander si les minorités, comme par exemple les Noirs dont la présence est signalée sur le territoire depuis des siècles, font toutes partie du champ historique. En effet, les détails sur les Noirs du Québec ne sont pas communs dans les documents d'histoire. Cette évacuation de la place des Noirs dans l'histoire du Québec fait fi notamment des deux siècles d'esclavage dont ils ont été l'objet. Cela a également donné naissance à un débat historiographique indirect engagé par l'historien Marcel Trudel à partir des années 1960 vis-à-vis des positions d'historiens nationalistes comme François-Xavier Garneau et Lionel Groulx dont la posture est de nier une telle présence historique. Cette question est donc abordée en lien étroit avec le poids du nationalisme canadien français et des relations d'altérité qui ont pu exister. À travers des manuels scolaires d'histoire sélectionnés du XIXe siècle, nous nous sommes proposé d'analyser l'ampleur de la restitution d'une présence historique des Noirs au Québec. Le constat est qu'elle n'apparaissait au meilleur des cas que de façon très sporadique et surtout anecdotique tout en donnant l'impression qu'elle est occultée.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21738
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27384.pdf41.29 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.