La coexploitation comme un mode d'établissement en agriculture

Authors: Cantin, Stéfanie
Advisor: Perrier, Jean-Philippe
Abstract: Au Québec, de 80% à 90% des transferts familiaux comprennent une période de coexploitation intergénérationnelle entre le cédant et le repreneur. La réussite du processus de transfert peut être tributaire de cette période, puisque plusieurs relèves abandonnent leur projet de d'établissement lors de cette période (Parent et al. 2000). Malgré les cas d'abandon répertoriés lors de cette période, peu d'études ont documenté les divers aspects que revêt la coexploitation (Parent et al. 2000; Tondreau et al. 2002). Cette étude, réalisée auprès de 111 relèves établies, vise à caractériser la période de coexploitation intergénérationnelle comme un mode d'établissement en agriculture chez les jeunes agriculteurs de la relève québécoise en adressant la question suivante : quels sont les éléments facilitants et non facilitants de la période de coexploitation intergénérationnelle? Les aboutissements de notre étude montrent que le transfert des pouvoirs et des avoirs ne sont pas progressifs. En moyenne, les parts de l'entreprise et le niveau de pouvoir détenus par la relève sont les mêmes, peu importe la durée de la coexploitation. Ce constat soulève que les mesures gouvernementales incitatives à l'établissement de la relève agricole agissent comme un événement déclencheur au transfert des avoirs et des pouvoirs. Par la suite, les cédants tendent à maintenir un contrôle sur les avoirs et les pouvoirs de l'entreprise. Aussi, les résultats révèlent que plusieurs tensions familiales sont générées par le transfert intergénérationnel de l'entreprise. Ces tensions affectent la satisfaction de la relève dans son implication dans l'entreprise. Malgré l'importance des relations familiales au déroulement de la coexploitation, les services de conseil jugés les plus utiles par la relève sont ceux relatifs aux aspects financiers de l'entreprise (comptables, institutions financières, planificateurs financiers). La relève utilise très peu les services professionnels pour la gestion des relations humaines bien que la majorité considère que les aspects humains à gérer soient importants au moment de l'établissement.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 17 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21708
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26724.pdf30.62 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.