Mortalité massive chez une population d'épinette noire riveraine au lac à l'Eau-Claire (Québec subarctique)

Authors: Chabot, Rahim
Advisor: Bégin, Yves
Abstract: L'étude porte sur un écosystème forestier riverain d'un grand lac subarctique (Lac à l'Eau-Claire) en état moribond. La dégradation des arbres suggère une progression spatiale que l'on a reconstituée au moyen de l'analyse dendrochronologique. Nous avons formulé l'hypothèse que l'augmentation des précipitations de neige et la hausse du niveau lacustre suggérées par des travaux antérieurs pourraient avoir causé la dégradation de la forêt. L'objectif principal de cette recherche est de déterminer les différentes facettes du phénomène à l'origine de la dégradation des arbres. Le site à l'étude a été divisé en cinq zones subparallèles au rivage selon les caractéristiques des divers états des arbres. Une étude dendrochronologique a permis de reconstituer les processus récents et passés. Ils ont été situés dans le contexte des fluctuations historiques des niveaux d'eau du lac afin de préciser le gradient écologique en lien avec le régime des perturbations physiques. Les données ont permis de distinguer cinq périodes où les facteurs climatiques et locaux ont influencé la population forestière riveraine : 1) colonisation du site à l'étude (1704), 2) première phase d'installation (1800-1850), 3) deuxième phase d'installation et première phase de mortalité (1850-1930), 4) apparition de la frange forestière (1930-1950), 5) deuxième phase de mortalité (1950-2006).
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21595
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27617.pdf2.19 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.