Caractérisation des propriétés physico-mécaniques de bois densifié thermo-hygromécaniquement

Authors: Mariotti, Nicolas
Advisor: Cloutier, AlainKoubaa, Ahmed
Abstract: La densification du bois par injection de polymère ou par compression thermomécanique et traitements thermiques présente de plus en plus d'intérêt dans le domaine du bois. Ces traitements améliorent les propriétés du bois pour des applications spécifiques. Parmi ces procédés, la compression thermomécanique du bois a été développée depuis quelques années. Cependant, l'effet " mémoire de forme " du bois après absorption d'eau était un problème car il rendait le produit instable dimensionnellement. Le procédé de densification Thermo-Hygro-Mécanique (THM) du bois, un procédé combinant l'effet de la chaleur, de la vapeur et de la pression, permet d'augmenter la masse volumique du bois et favorise l'obtention d'un matériel stable dimensionnellement en limitant le retour viscoélastique ou springback. Ainsi, les objectifs du projet étaient de développer les paramètres du procédé THM nécessaires pour produire des placages à haute densité de peuplier faux tremble, peuplier hybride et érable à sucre et de caractériser leurs propriétés physiques et mécaniques. La densification de placages de 700x700x4 mm a été réalisée à 140, 160, 180, 200 et 220ʻC dans une presse à injection de vapeur. Nous savons que la masse volumique anhydre est un bon indicateur des propriétés mécaniques. Après traitement THM, la masse volumique anhydre moyenne obtenue pour le peuplier faux- tremble passe de 388 à 812 kg.m-3, pour l'érable à sucre de 675 à 828 kg.m-3 et pour le peuplier hybride, de 348 à 708 kg.m-3. Les résultats montrent une amélioration de la stabilité dimensionnelle en fonction de la température utilisée lors du cycle de densification. Pour les propriétés mécaniques (flexion, traction, dureté Brinell), il y a une amélioration linéaire entre 140ʻC et 180ʻC. Entre 180 et 200ʻC les valeurs sont stables et presque le double de celles du bois non densifié. Elles diminuent ensuite jusqu'à 220ʻC. La colorimétrie révèle de façon objective et quantitative le changement de teinte du bois qui devient plus sombre de façon quasi linéaire plus la température augmente. En termes de rugosité, il y a une diminution des paramètres Ra et Rz avec la densification, qui se rapprochent de la valeur des plaques métalliques de la presse utilisée mais on note une augmentation à 220ʻC.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21581
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27323.pdf4.64 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.