Potentiels évoqués cognitifs : indice de neurotoxicité chez les enfants inuits exposés aux contaminants environnementaux

Authors: Boucher, Olivier
Advisor: Muckle, GinaBastien, Célyne H.
Abstract: L'objectif de cette thèse doctorale est de contribuer à une meilleure compréhension des effets de l'exposition à trois contaminants environnementaux, les biphényles polychlorés (BPC), le méthylmercure (MeHg) et le plomb (Pb), sur le fonctionnement neuropsychologique de l'enfant par le biais de l'électrophysiologie cognitive. La littérature portant sur les effets des BPC et du MeHg est d'abord recensée afin de dresser le profil cognitif associé à leur exposition pendant la période prénatale. L'analyse suggère que l'exposition prénatale aux BPC affecte le fonctionnement exécutif, la vitesse de traitement de l'information et les habiletés verbales à l'âge scolaire (article 1). Le MeHg, quant à lui, pourrait affecter plus spécifiquement le traitement visuospatial, mais les études actuelles ne permettent pas d'établir un profil cognitif précis (article 2). Dans un deuxième temps, les potentiels évoqués cognitifs (PÉC) sont enregistrés chez un groupe d'enfants inuits du Nunavik exposés aux contaminants environnementaux prenant part à une étude longitudinale prospective. Les PÉC sont enregistrés pendant une tâche de type oddball, en modalité visuelle à 5 ans (N = 104), puis en modalité auditive à 11 ans (_V = 222). Une étude corrélationnelle (article 3) indique d'abord que les paramètres de l'onde P3b enregistrée chez les participants corrèlent avec leur performance à certaines tâches d'attention et de mémoire. Puis, l'analyse des effets du Pb sur cette composante des PÉC (article 4) suggère que l'exposition prénatale réduit les capacités d'allocation des ressources attentionnelles et que l'exposition pendant l'enfance ralentit le traitement cognitif de l'information à l'âge de 5 ans. L'analyse des effets du MeHg et des BPC sur les ondes NI et P3b mesurées à 11 ans (article 5) suggère que l'exposition prénatale au MeHg altère les mécanismes attentionnels modulant le traitement de l'information sensorielle, alors que les BPC affectent les processus plus tardifs associés à la mémoire de travail - un effet contrebalancé par une durée d'allaitement prolongée. Cette thèse suggère que les contaminants de l'environnement engendrent des effets nocifs spécifiques sur le développement cognitif et que les PÉC favorisent la compréhension de ces effets en mesurant directement les processus neurologiques qui sous-tendent le traitement cognitif de l'information.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2010
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21412
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27115.pdf64.42 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.