Modélisation du comportement de l'azote dans un système de traitement individuel d'épuration

DC FieldValueLanguage
dc.contributor.advisorLessard, Paul-
dc.contributor.authorBernier, Jean-
dc.date.accessioned2018-04-16T21:40:54Z-
dc.date.available2018-04-16T21:40:54Z-
dc.date.issued2010-
dc.identifier.other27487-
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/20.500.11794/21400-
dc.description.abstractL'objectif de ce travail est d'étudier et de modéliser le comportement de l'azote pour un procédé de traitement résidentiel d'eau usée. Une unité pilote d'un système BionestMD traitant des eaux grises et noires installée dans les locaux de la compagnie produisant le procédé a été étudiée. Celle-ci comportait une fosse septique ainsi qu'un réacteur biologique à support fixe, dont une partie est aérée. La sortie de ce réacteur était en partie recirculée vers l'entrée de la fosse. Un suivi sur plusieurs semaines de plusieurs paramètres (DCO, NH₃/NH₄⁺, O₂...) a été effectué quotidiennement et/ou hebdomadairement sur chaque entrée et sortie ainsi que dans chaque étape du traitement. Le suivi a été réalisé à la fois en fonctionnement normal, en surcharge ainsi qu'en fonctionnement sans recirculation. La modélisation est quant à elle réalisée à l'aide du logiciel de simulation GPS-XTM. Les différentes étapes du traitement réel y sont représentées par un décanteur primaire (fosse) ainsi qu'un réacteur hybride, permettant la croissance fixe et suspendue (réacteur). Une étude de sensibilité a été réalisée pour cerner quels paramètres influencent le plus les prédictions du modèle. Celui-ci a par la suite été calé en comparant les résultats obtenus sur le pilote sous différents régimes à ceux simulés. Les résultats obtenus montrent que le système étudié élimine habituellement totalement l'azote ammoniacal, hormis lors des journées où la charge à traiter est particulièrement élevée. Les mesures de DCO ainsi que des MES effectuées à l'effluent du système ont également toujours été très faibles avec des moyennes de 16 et 3 mg/L (valeurs maximales de 58 et 6 mg/L), malgré des valeurs moyennes à l'entrée de 260 mg/L et 207 mg/L respectivement. Le modèle construit et calé montre également une bonne fidélité par rapport aux valeurs mesurées sur le pilote en sortie de chaque étape du traitement, avec une précision un peu moins bonne pour les nitrates. La modélisation semble donc pour le moment être un bon outil pour faciliter la compréhension et l'étude des performances d'un système de traitement résidentiel des eaux usées.fr
dc.format.extentx, 139 f.-
dc.languagefre-
dc.subject.classificationTA 7.5 UL 2010 B528-
dc.titleModélisation du comportement de l'azote dans un système de traitement individuel d'épurationfr_CA
dc.typeCOAR1_1::Texte::Thèse::Mémoire de maîtrisefr
dc.date.updated2018-04-16T21:40:54Z-
dc.subject.rvmEau -- Épuration -- Dénitrificationfr_CA
dc.subject.rvmEau -- Épuration -- Dénitrification -- Simulation par ordinateurfr_CA
dc.subject.rvmEau -- Épuration -- Traitement biologiquefr_CA
dc.subject.rvmEau -- Épuration -- Traitement biologique -- Simulation par ordinateurfr_CA
dc.subject.rvmFosses septiquesfr_CA
dc.subject.rvmFosses septiques -- Simulation par ordinateurfr_CA
dc.identifier.bacTC-QQLA-27487-
bul.identifier.controlNumbera1996560-
etdms.degree.nameMémoire. Génie civilfr_CA
etdms.degree.grantorUniversité Lavalfr_CA
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27487.pdf30.29 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.