L'influence du Programme spécial pour la sécurité alimentaire de la FAO, sur la situation alimentaire des Guatémaltèques, du point de vue des ménages participants

Authors: Bellingeri, Fulvia Roberta
Advisor: Desrosiers, ThérèseHamelin, Anne-Marie
Abstract: Le Guatemala, comptant presque 13 millions d'habitants, présente la prévalence de malnutrition chronique la plus élevée en Amérique latine (49 %). Les ménages ruraux pratiquant l'agriculture'de subsistance sont gravement touchés par l'insécurité alimentaire. Parmi les actions pour combattre l'insécurité alimentaire, Y Organisation des Nations Unies pour TAgriculture et l'Alimentation (FAO) a mis en oeuvre le Programme Spécial pour la Sécurité Alimentaire (PSSA) pour permettre aux ménages ruraux en pauvreté extrême d'acquérir de saines habitudes alimentaires et de développer les meilleures pratiques agricoles adaptées à leur contexte socio-économique et environnemental. Cette étude qui adopte une méthodologie mixte explore la perception de la situation alimentaire des participants du PSSA du point de vue des ménages qui viennent d'y participer. Cinquante-deux ménages identifiés selon une stratégie d'échantillonnage raisonné dans quatre communautés du département de El Progreso ont accepté d'être interviewés. Les entretiens semi-structures ont été suivis de l'administration de trois questionnaires, un socio-démographique et deux de sécurité alimentaire : l'Index Radimer/Cornell et le questionnaire du Projet Food and Nutrition Technical Assistance (FANTA). Les résultats montrent que tous les ménages interviewés étaient en insécurité alimentaire. L'expérience d'insécurité alimentaire est marquée notamment par une certaine adaptation à la pénurie d'aliments, ± le temps de la faim des pauvres ¿ et la perte de contrôle de la situation alimentaire. Les ménages ont noté que l'amélioration de la sécurité alimentaire suite à leur participation au PSSA est plus ou moins tangible et se manifeste surtout par la consommation d'herbes comestibles, la connaissance de la valeur nutritionnelle de certains aliments, l'attention portée à l'alimentation des enfants, la production agricole et le partage de connaissances acquises avec leurs voisins. Il serait souhaitable de reproduire la recherche à des périodes régulières afin de vérifier l'effet du programme dans le temps sur la sécurité alimentaire des ménages. Mots clés Sécurité alimentaire, Organisation des Nations Unies pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO), Programme Spécial pour la Sécurité Alimentaire (SPFS), Agriculture de subsistance, Ménages ruraux. Pauvreté extrême, Méthodologie mixte, Évaluation de programme, Pays en développement, Guatemala.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2010
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21395
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
27453.pdf40.24 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.