L'expérience mystique comme tiers inclus de l'expérience philosophique : recherches à partir de l'œuvre de Raymond Abellio

Authors: Godin, Serge
Advisor: Malherbe, Jean-FrançoisLemieux, Raymond
Abstract: Le point focal de notre thèse est consacré à la question de l'expérience mystique telle qu'elle peut se poser au coeur même de l'expérience philosophique. Nous avons démontré que la notion de tiers inclus empruntée à la physique quantique peut nous permettre, par analogie, d'explorer de façon féconde le surgissement d'un tiers mystique que nous avons siglé de trois manières différentes et complémentaires : le tiers inclus mystique potentialise (Tpm); le tiers inclus mystique actualisé (Tam) et le tiers inclus mystique tiercérisé (Ttm). Sur le plan méthodologique, nous avons adopté le cadre théorique de la phénoménologie husserlienne (l'épochè, la réduction, l'influx noétique, l'en-soi, le pour-soi et le pour-autrui), mis en jeu dialectiquement par Raymond Abellio dans sa structure absolue. Nous avons travaillé aussi à partir des catégories phénoménologiques de la donation et de la saturation, principalement à partir des travaux de Jean-Luc Marion. Ceci nous a permis d'analyser les conditions de possibilité du phénomène du tiers inclus mystique en tentant, il va sans dire, de ne pas assujettir philosophiquement la "région mystique" et, non plus, de verser dans la spéculation. Plus spécifiquement par rapport à l'oeuvre d'Abellio, nous avons problématisé trois points majeurs de sa phénoménologie, à savoir : a) la primauté qu'il accorde au Moi transcendantal et au corps intellectuel dans le processus d'illumination mystique; b) l'importance cruciale qu'il donne à l'±enstase¿ comme pivot moteur de l'intensification de la conscience; et c) la tentative phénoménologique de mettre en scène le Christ comme principe dialectique de spiritualisation. Nous avons expliqué aussi pourquoi nous avons dû sortir du vocabulaire husserlien et abellien. Cela nous a conduit à développer une typique du tiers mystique à partir de la chair comme flux vivant. Ainsi, avons-nous introduit et expliqué quatre nouvelles notions : celle d'hypostase (un soi qui est en deçà de la coïncidence avec la souveraineté de la conscience); celle d'érostase (le sentir mystique en la chair et le début de la phase méditative), celle d'holostase (l'intensification de la lumière à tout le corps en lien avec autrui et le monde; le développement de la phase contemplative) et, ultimement, celle d'hémostase (la montée de la lumière dans le corps, illuminative et illimitative). Somme toute, nous avons vu que l'expérience du tiers inclus mystique ne vient pas apporter l'extase tranquille d'une paix immobile; et non plus l'enstase d'une pensée confortée dans la puissance de son intellect, en ces temps où la nature et l'histoire nous posent des questions ultimes.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21271
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26723.pdf146.8 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.