Facteurs explicatifs de l'adoption par les ministères et organismes des projets transversaux de gouvernement en ligne : une étude empirique au Québec

Authors: Haloui, Nadia
Advisor: Mantha, Robert W.Limayem, Moez
Abstract: Peu de recherches empiriques sont consacrées au choix d'adoption de projets de Gouvernement en ligne. Ainsi, cette étude vise à développer un modèle expliquant les freins et les moteurs d'adoption des projets transversaux de Gouvernement en ligne qui requièrent une intégration inter-ministérielle; ce modèle étant nécessaire à la compréhension de l'adoption de cette innovation qu'est le Gouvernement en ligne. Alors qu'il était attendu de l'étude empirique sur 115 M/O majeurs au Québec que plusieurs dimensions d'adoption des portails transversaux de Gouvernement en ligne soient déterminantes telles que la technologie, l'environnement du ministère ou organisme (M/O), le système de délivrance de l'innovation du M/O et dans une moindre mesure la présence d'organisation facilitante en tant que catalyseur de la relation: technologie/adoption; seule la dimension organisation est déterminante dans les freins et moteurs d'adoption desdits projets transversaux de portails de Gouvernement en ligne, elle est légèrement catalysée par la présence d'organisation facilitante qui renforce le lien entre l'organisation du M/O et l'adoption de projets transversaux intégrés de Gouvernement en ligne. L'étude de cas follow-up confirme ces résultats en y ajoutant des éclairages nouveaux et des nuances précieuses à l'analyse en matière notamment de facteurs déterminants tels que la présence ou le manque de financement qui sont respectivement moteur ou frein d'adoption. La présente étude se caractérise comme suit en vue d'en mesurer la généralisabilité : dès qu'un terrain d'étude présente un enjeu de faire participer plusieurs entités de tailles et de ressources différentes dans un projet commun dont le coût et les ressources sont différentes d'un participant à l'autre. L'objectif est louable en vue de servir un client commun mais la participation est faite sur une base de consensus et sans modèle global de gouvernance. Donc pour caractériser notre objet d'étude, elle touche toute entité qui a des unités semi indépendantes et tente de les entraîner dans un projet commun qui requière de mettre l'intérêt général du groupe au-dessus de ceux individuels des participants.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21262
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26735.pdf71.07 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.