Le développement des communautés locales au Vietnam : la contribution des organisations non gouvernementales de développement québécoises

Authors: Luu, Thuy-Diep
Advisor: Comeau, Yvan
Abstract: Cette thèse s'intéresse à la contribution des organisations non gouvernementales de développement (ONGD) étrangères au développement des communautés locales au Vietnam, après la relative ouverture politique extérieure au début des années 1990 de ce pays. Sur le plan théorique, la recherche puise à plusieurs sources. Les nouvelles approches de développement servent de cadre d'analyse aux stratégies de développement, la notion d''empowerment est mise à contribution dans l'analyse des retombées de l'intervention, et quelques théories de l'action collective et des mouvements sociaux sont retenues pour examiner le poids des facteurs contextuels sur les résultats de l'intervention des ONGD. La visée de la recherche conduit à retenir un modèle de recherche exploratoire, se basant sur la méthode qualitative, le paradigme constructiviste et l'étude de cas. L'échantillonnage se fait par choix intentionné au Québec et par recommandation au Vietnam. Les répondants (91) sont de trois types : responsables ou membres d'ONG (40), partenaires locaux (14) et bénéficiaires de l'aide (37), et leurs informations sont regroupées en 50 entrevues. L'entretien adopte une approche semi-directive avec des questions semi-structurées. L'analyse de données en est une de contenu et est menée selon une double approche, deductive à partir des catégories théoriques, et inductive à partir des informations répétitives. Bien que difficilement généralisables à d'autres pays, les constats de cette recherche apportent des connaissances nouvelles sur les stratégies d'intervention que des ONGD peuvent mettre en oeuvre dans un contexte politique contraignant. Dans la première partie des résultats, la thèse expose les modalités d'intervention des quatre ONGD retenues, soit le CECI, Oxfam-Québec, SOCODEVI et Fraternité Vietnam. Dans une deuxième partie, l'analyse démontre que les effets de ces interventions se situent sur le plan de Y empowerment individuel des populations rejointes. Dans la troisième partie, la thèse fait ressortir qu'il existe des opportunités contribuant à une certaine réussite de l'intervention, surtout sur le plan local, mais que les contraintes liées au manque d'ouverture du régime politique ne sont pas de nature à favoriser, jusqu'à maintenant, l'institutionnalisation des pratiques participatives en faveur du développement local. Mots clés : coopération internationale, développement, Vietnam, ONGD, empowerment.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21260
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26486.pdf132.83 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.