Modélisation hydrologique hybride : réseau de neurones - modèle conceptuel

Authors: Yonaba, Harouna
Advisor: Anctil, François; Fortin, Vincent
Abstract: En hydrologie, la simulation de la transformation de la pluie en débit dans les rivières constitue un axe de recherche dynamique. À la mise en oeuvre des nouveaux modèles, il faut ajouter les tentatives d'améliorer ceux existant grâce à la possibilité qu'offrent des nouveaux outils d'acquisition de données et à la puissance de calcul des ordinateurs toujours croissante. La puissance de calcul des nouveaux ordinateurs rend utilisable des algorithmes autrefois difficiles à mettre en oeuvre comme les réseaux de neurones (RN). Les réseaux de neurones ont connu un essor dans la modélisation hydrologique dans les années 1990 où ils ont été essentiellement utilisés dans la mise en oeuvre de modèles pluie-débit. Dans cette thèse l'on cherche à remplacer le module BV3C (bilan vertical 3 couches) du modèle distribué HYDROTEL par un ensemble de réseaux de neurones. BV3C divise le sol en trois couches où il simule les teneurs en eau et les débits sortant de chacune des couches. Cette démarche a pour but d'explorer l'opportunité de remplacer des modules de modèles complexes par des réseaux de neurones qui, une fois optimisés, constituent des outils de calculs très simples, rapides et transportables sur des supports informatiques simples. Le défi d'une telle démarche est de trouver une base de données représentative susceptible d'être utilisée par le module substitué. Dans le cas présent, des données provenant de zones hydro-climatologiques différentes ont été utilisées. Ces données sont utilisées comme entrées du module original extrait de l'ensemble du modèle HYDROTEL. Les résultats de simulation sont classés avant d'être utilisés en partie pour l'optimisation et le test des réseaux de neurones. Les réseaux mis en oeuvre sont testés sur une autre partie des données et dans un cadre opérationnel où les réseaux de neurones sont réintégrés dans le modèle. Les résultats des différents tests montrent tout d'abord que la substitution donne des résultats satisfaisants sur l'ensemble des données qui n'ont servi ni à l'optimisation, ni aux tests des réseaux de neurones. En plus, on enregistre un léger gain de temps. Les résultats sur les teneurs en eau sont nettement meilleurs. Cela s'explique par le fait que celles-ci connaissent de faibles variations dans le temps. Les variations plus importantes des débits des différentes couches rendent plus difficile leur modélisation mais les résultats obtenus rendent la substitution envisageable aussi bien dans le présent cas que dans des modules plus complexes.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21255
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26583.pdf39.55 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.