Performance musculaire chez les pétoncles Placopecten magellanicus et Argopecten purpuratus : effet de la condition physiologique et liens avec l'hétérozygotie

Authors: Pérez, Hernán Mauricio
Advisor: Guderley, Helga
Abstract: La capacité locomotrice est un élément essentiel du fitness de la plupart des animaux, car elle est associée directement à leur survie. L'évaluation des capacités de locomotion des animaux et de leur lien avec leurs caractéristiques physiologiques, génétiques et morphologiques, est un défi majeur. Les pétoncles ont un système locomoteur simple, dépendant d'un seul muscle, ce qui permet d'associer les aspects fonctionnels de ce muscle directement aux capacités de nage. À cette fin, j'ai exploité une technique non invasive (muscle-mètre) qui montre l'activité musculaire d'un pétoncle au cours de sa fuite d'un prédateur. Cette technique révèle un grand nombre de propriétés musculaires pouvant être reliées à des aspects génétiques et physiologiques. Ma comparaison de la production de force par le muscle adducteur de Placopecten magellanicus in vitro et in vivo souligne les avantages des mesures in vivo et suggère que l'organisation mécanique du muscle favorise la production de force lors de la fermeture des coquilles. J'ai trouvé que les conditions défavorables (exposition à l'air, manipulations) diminuent la capacité de fuite autant que les marqueurs biochimiques traditionnels qui sont beaucoup plus longs à mesurer. Toutefois, les capacités de fuite sont restées relativement stables au cours de la ponte, même si ce processus implique des contractions phasique et est censé affaiblir les pétoncles. Ainsi, la ponte n'affecte ni le nombre ni la fréquence des contractions phasiques, ce qui suggère qu'elle ne change pas la disponibilité de carburants pour les contractions phasiques. J'ai trouvé que les pétoncles utilisent les contractions toniques pour accélérer la récupération métabolique partielle du muscle phasique durant une réponse de fuite. Les contractions toniques permettent à la charge adénylique (AEC) de retrouver des valeurs normales permettant la poursuite des contractions phasiques. Enfin, l'hétérozygotie à plusieurs loci fonctionnels, une caractéristique génétique imputée à faciliter la locomotion des pétoncles, n'est guère corrélée significativement avec la capacité de fuite, chez P. magellanicus ou Argopecten purpuratus. Par contre, les propriétés morphologiques des pétoncles sont plus liées à l'hétérozygotie. Le manque de dépendance des capacités de fuite des pétoncles au stress de la ponte et à l'hétérozygotie à des loci fonctionnels reflète probablement l'importance des réponses de fuite pour leur survie. Par contre, un stress physiologique, comme l'exposition à l'air, réduit les capacités de fuite, de sorte que l'évaluation de la nage de ces animaux peut être utilisée comme un indicateur de leur vitalité.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21241
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26521.pdf35.13 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.