Étude des relations entre la dissociation, le fonctionnement réflexif et les difficultés d'adaptation chez des enfants abusés sexuellement

Authors: Lemieux, Roxanne
Advisor: Normandin, LinaEnsink, Karin
Abstract: Cette thèse a pour objectif d'examiner le rôle de deux mécanismes psychologiques cognitifs, la dissociation et le fonctionnement réflexif, pour comprendre l'adaptation d'enfants abusés sexuellement. Elle est composée de deux articles testant des modèles de compréhension de l'émergence des problèmes intériorisés, extériorisés et des comportements sexualisés à la suite d'un abus sexuel. Le premier article suggère que le recours à des états dissociatifs pour se défendre de l'abus joue un rôle médiateur entre l'abus et ses séquelles. L'effet de la nature de l'abus sexuel, du type d'abus et du stade développemental de l'enfant au moment de l'abus (circonscrit ou chronique) sur l'ampleur des difficultés d'adaptation est également vérifié. Le deuxième article examine le fonctionnement réflexif comme variable limitant le développement de la dissociation et des difficultés d'adaptation dans un contexte d'abus sexuel. Les mères de 193 enfants âgés de 2 à 12 ans ont répondu aux questionnaires pour la première étude, tandis que 100 mères et enfants âgés de 7 à 12 ans ont participé à la seconde. Les résultats du premier modèle démontrent que la dissociation a un effet médiateur significatif entre l'abus sexuel et les problèmes intériorisés, extériorisés et les comportements sexualisés. Des caractéristiques de l'abus sexuel, seul le stade développemental de l'enfant au moment de l'abus est associé à la sévérité des séquelles. Les abus sexuels vécus avant l'âge de 3 ans et ceux qui se poursuivent sur plus d'un stade développemental ont des répercussions plus sérieuses que les abus vécus à l'âge scolaire ou circonscrits à un seul stade développemental. Les résultats de la deuxième étude démontrent que les capacités reflexives d'un enfant jouent un rôle médiateur entre l'abus sexuel et les symptômes dissociatifs. Également, la relation négative significative entre le fonctionnement réflexif et les problèmes d'adaptation est expliquée par la dissociation. Cet élément suggère que les fonctions reflexives favorisent l'adaptation des enfants en limitant principalement le développement des réactions dissociatives. Les conclusions des études sont discutées en fonction de la pertinence de considérer les mécanismes cognitifs des enfants abusés sexuellement pour comprendre la façon dont ils s'adaptent. Les implications cliniques des résultats sont également exposées.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21235
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26125.pdf50.65 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.