Examen de la mémoire à court terme et de l'attention sélective chez des individus en début d'évolution d'une psychose

Authors: Cellard, Caroline
Advisor: Tremblay, SébastienRoy, Marc-André
Abstract: Un déficit marqué de la mémoire à court terme (MCT) est présent chez les personnes souffrant de schizophrénie. La présence de ce déficit est bien documentée mais les mécanismes qui le sous-tendent ne sont pas clairement identifiés. Deux hypothèses clés peuvent potentiellement expliquer le déficit de la MCT: la capacité mnémonique et l'attention sélective. L'objectif principal de la thèse consiste à déterminer la contribution relative de ces deux aspects de la cognition à l'aide de la stratégie méthodologique suivante: i) construction d'une tâche expérimentale sur mesure en utilisant le paradigme de l'effet sandwich (Hitch, 1975); ii) comparaison entre le traitement de l'information verbale et celui de l'information spatiale; iii) inclusion des parents non atteints des personnes souffrant de schizophrénie pour accéder à la vulnérabilité génétique sans les facteurs de confusion liés à la maladie; iv) évaluation des individus en début d'évolution d'une psychose limitant ainsi le biais de chronicité. Les résultats suggèrent la présence d'une atteinte globale de la MCT chez les patients, caractérisée par une plus grande susceptibilité à la distraction. Ce patron est observé autant dans le domaine verbal que spatial. Une perturbation cognitive a été décelée à la fois chez les patients et leurs parents non atteints lorsque la charge mnémonique est élevée dans le domaine verbal. Afin de mieux comprendre cette atteinte commune, une analyse des erreurs a été effectuée chez les patients tout en évaluant la relation entre ces erreurs et la symptomatologie clinique. Le patron d'erreurs est qualifié par la présence d'omissions, d'intrusions et de transpositions, peu importe le domaine de l'information. Seules les transpositions sont positivement associées aux délires. En somme, ces résultats confirment que la MCT verbale constitue une piste d'investigation intéressante dans le cadre des études menées en génétique. Les transpositions produites par les individus souffrant de schizophrénie pourraient constituer une cible d'intervention pharmacologique et psychologique puisqu'elles sont étroitement liées aux symptômes cliniques.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21228
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26682.pdf49.42 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.