Prédiction du diabète de type 2 à partir de paramètres cliniques simples

Authors: Perreault, Josiane
Advisor: Poirier, Paul
Abstract: Objet : L'indice de masse corporelle (IMC), la circonférence de la taille (CT) et le ratio circonférence de la taille/circonférence des hanches (RTH) sont utilisés pour prédire la survenue du diabète de type 2 (DT2) et de l'intolérance au glucose (IG). Leurs résultats et leurs valeurs prédictives sont variables. La valeur prédictive du ratio circonférence de la taille/taille (RCTT) n'a pas été bien étudiée dans ce contexte. La valeur de cette mesure anthropométrique est comparée avec celle de l'IMC, de la CT et du RTH dans la prédiction de la survenue du DT2 et de l'IG. Méthode : Un total de 294 femmes et 219 hommes, tous caucasiens, sont inclus dans cette étude. Pour chaque participant, nous avons évalué les données suivantes : poids, grandeur, circonférence des hanches et de la taille, glycémie à jeun et après une hyperglycémie orale provoquée de 2h (HGOP) (75g de glucose) et triglycérides à jeun. L'IG est définie par un niveau de glucose dans le plasma (> ou =) 7,8 et < 11,1 mmol/L. Le diabète se définie par un niveau de glucose à jeun (> ou =) 7,0 et/ou (> ou =) 11,1 mmol/L après une HGOP. Nous avons procédé à l'analyse des données à l'aide de régressions logistiques afin d'évaluer la mesure anthropométrique qui prédit le mieux (séparément ou combinée) le DT2 et l'IG. Nous avons aussi documenté les associations entre les mesures anthropométriques et l'âge, le sexe, les triglycérides et le niveau de glucose à jeun. Le modèle a été ajusté pour les variables confondantes tels que l'âge et le sexe. Des courbes ± Receiver Operating Characteristic ¿ (ROC) ont été effectuées afin de déterminer la sensibilité et la spécificité du modèle prédictif sélectionné. Résultats : Les hommes et les femmes étaient âgés respectivement de 55 ± 10 et 52 ± 10 ans ; 53 avaient le DT2, 198 avaient une intolérance au glucose à jeun (IGJ) et 118 une IG post-HGOP. Les RCTT étaient 0,59 ± 0,07 chez les hommes et 0,55 ± 0,08 chez les femmes. Quatre-vingt-un pourcent des hommes et 74% des femmes étaient au-dessus de la valeur seuil de 0,5 (valeur utilisée dans d'autres études) du RCTT. Le RCTT était le meilleur prédicteur du DT2 et de IG (p=0,0022) relativement à l'IMC (p=0,0097), à la CT (p=0,0177), et au RTH (p=0,0802). Le RCTT était corrélé avec l'IMC (r=0,88), le CT (r=0,93) et le RTH (r=0,66). Le RCTT augmente lorsque l'âge, les triglycérides (TG) ou le glucose à jeun augmente. La spécificité et la sensibilité à prédire le DT2 étaient respectivement de 77,7% et 78,6%. Conclusion : Le RCTT est un paramètre simple qui peut être utilisé facilement par les médecins pour prédire le DT2 mais aussi l'intolérance au glucose. Nos résultats suggèrent que le RCTT est un meilleur prédicteur du DT2 et d'IG comparativement à l'IMC, à la CT et au RTH. Cela devrait être confirmé dans une étude avec un plus grand échantillonnage.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21148
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26506.pdf25.02 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.