Exploration des espaces d'intervention des infirmières du CLSC en contexte de pauvreté-vulnérabilité-HLM : comprendre l'impact de la parole et du regard sur les parcours de vie des personnes vulnérables

Authors: Perry, Geneviève
Advisor: Roy, Bernard
Abstract: Malgré certaines recommandations du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à l'effet de mieux intégrer et servir la personne soignée, il reste que des clientèles socio-économiquement défavorisées sont identifiées comme des groupes vulnérables, difficiles à rejoindre. Ainsi, il s'avère difficile pour les intervenants de la santé de comprendre leur perception de la maladie et de leur réalité en milieu de pauvreté (Colin, Bibeau, Martin, & Laplante, 1990). La compréhension de la réalité de vie des personnes soignées peut influer sur notre approche et nos soins. À leur tour, ces derniers ont un impact sur les parcours de vie des personnes rencontrées. C'est pourquoi, comme le proposent Hesbeen (2002), Holmes et Perron (2006) et H. Laperrière (2006), il importe, en tant qu'infirmière, de s'engager dans une réflexion qui questionne notre pratique auprès de personnes qui vivent dans un contexte de pauvreté. Le but de la présente étude, qui privilégie l'approche anthropologique proposée par Collière (1982, 2001), est l'exploration des espaces d'intervention des infirmières du CLSC en contexte de pauvreté - vulnérabilité - HLM pour mieux comprendre l'impact de la parole et du regard sur les parcours de vie des personnes vulnérables. Dans cette étude qualitative d'inspiration ethnographique, les résultats ont été obtenus à l'aide d'entrevues individuelles semi-structurées auprès de sept résidents d'un HLM de Québec. L'analyse des données s'est effectuée selon les cinq premières étapes identifiées par Paillé (1994). L'analyse des verbatims a fait émerger deux grands thèmes qui renvoient à la perception des participants concernant l'impact de la parole et du regard des infirmières en CLSC sur leur parcours de vie. Ces thèmes sont: le dialogue au coeur des soins et l'intervention savante. Du premier thème se dégagent trois sous-thèmes: 1) l'établissement d'un lien significatif par la proximité; 2) une parole, un geste, une écoute qui vont au-delà des évidences; 3) une ouverture sur tous les possibles. En rapport avec le thème de l'intervention savante, deux sous-thèmes sont présentés : 1) laissé sans comprendre, ni être compris; 2) histoires de personnes soignées dans leur situation particulière de vie. La synthèse des résultats fait ressortir le fait que lorsque le dialogue est au coeur des soins, cela favorise le sens du pouvoir ± libérateur ¿ des soins. Par le respect, l'écoute et la confiance mutuelle, le dialogue favorise l'implication de la personne soignée afin de développer ses capacités et son autonomie (empowerment) (Zamaron, 2000). Prendre soin prend tout son sens véritable lorsque l'on prend le temps et les moyens de partager (proximité) le quotidien des personnes soignées. Chaque résident a son identité propre qui est le cumul progressif d'expériences de vie et de rencontres qui produisent un effet différent. Tous les résidents ont mentionné leur volonté de prendre la parole dans un contexte où ils seront entendus. Ils sont conscients que lorsque cet espace de dialogue est possible, ils peuvent exprimer la singularité de leur cas et que c'est à travers leur histoire que peut s'inscrire le soin. Des recommandations concernant la compréhension globale et continue de la personne vulnérable par les infirmières sont formulées.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21072
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26707.pdf33.04 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.