Innovation and value : knowledge and technology transfer from university-industry research centres to the forest products industry

Authors: Van Horne, Constance
Advisor: Poulin, DianeLandry, Réjean
Abstract: Cette thèse présente une vue d'ensemble des processus de transfert des connaissances et de technologie aux centres de recherche université-industrie, sous l'angle de la création de valeur. Spécifiquement, on s'intéresse aux motivations de quatre principaux acteurs pour leur soutien et leur participation au niveau de ces centres (valeur perçue), à la valeur créée par ces centres de recherche pour les différents membres et enfin, à la valeur assimilée par les membres et leurs organisations. On a abordé des études de cas comparatives de trois centres de recherche université-industrie dans le secteur canadien des produits forestiers et de ceux opérant dans la province de Québec. L'objectif principal est d'illustrer la perception de quatre principales catégories d'acteurs jouant des rôles importants dans ce contexte particulier. Les catégories d'acteurs sont les universités, les organisations intermédiaires (Howells, 2006; Kodama et al, 2008), le gouvernement (provincial et fédéral) et les grandes, les moyennes et les petites entreprises oeuvrant dans (et fournissant des services pour) le secteur canadien des produits forestiers. Les recherches suscitent un intérêt croissant sur les notions de création de valeur et de la valeur assimilée dans la gestion des processus d'innovation (Lepak et al, 2007). Cependant, cet intérêt a soulevé plus de questions que de réponses concernant le rôle joué par la valeur perçue, la valeur créée et la valeur assimilée dans le processus de l'innovation. En outre, il n'existe aucune mesure universelle, non-monétaire qui permet aux divers acteurs d'évaluer véritablement les rendements tangibles et intangibles des valeurs perçues, créées et assimilées dans les processus d'innovation. Un défi additionnel se manifeste quand il s'agit du cas des centres de recherche université-industrie. Ces derniers constituent le centre d'intérêt des gouvernements à travers les incitatifs politiques (D'Esté et Patel, 2007). De plus, le rôle des universités et des chercheurs universitaires a évolué. Ils ont dépassé leurs rôles traditionnels d'enseignement et de recherche pour devenir des ±entrepreneurs¿ (Etzkowitz, 2003), et ce grâce à leurs connaissances, leurs compétences et les résultats de leurs recherches. Par ailleurs, comme toutes les industries deviennent de plus en plus basées sur la connaissance, et que les produits, les processus et les systèmes d'entreprise sont de plus en plus complexes, les entreprises se tournent vers les groupes de recherche universitaire afin de les aider dans leur processus d'innovation (Van Horne et al., 2006). Ces collaborations créent de la valeur à travers le développement et le transfert des technologies (nouveaux produits, processus, modèles d'affaires, etc.), des connaissances et des services (sous forme de formation, de conseil, de recrutement de personnel hautement qualifié, de stagiaires, etc) aux entreprises (Adams et al, 2000; Etzkowitz et Leydesdorff, 2000). En outre, la valeur est créée pour les gouvernements grâce au développement économique et social (Etzkowitz, 2003). Quant aux universités et chercheurs, la création de valeur se manifeste par l'obtention des fonds supplémentaires, l'accès aux données et aux problèmes de recherche de l'industrie, la croissance de la réputation, etc. (D'Esté et Patel, 2007). Ces différentes formes de valeur sont présentement mal saisies. Toutefois, il est temps pour les dirigeants de ces centres de recherche et leurs membres, de mieux comprendre cette valeur afin d'être en mesure de mieux gérer leur processus d'innovation (Adams et al., 2006; Rainbird et Walters, 2007). Dans cette thèse, trois principales questions seront abordées: 1. Comment la valeur perçue par les quatre acteurs des centres de recherche université-industrie, opérant dans l'industrie des produits forestiers, permet de motiver ces derniers à participer et à appuyer les actions prises par ces centres? 2. Comment les centres de recherche universitaires oeuvrant dans l'industrie canadienne des produits forestiers, utilisent les processus de transfert formels et informels pour créer de la valeur aux différents acteurs de cette industrie? 3. Comment les acteurs des centres de recherche université-industrie parviennent à capter la valeur créée? Cette thèse est composée de trois articles: deux contributions théoriques qui sont en cours de révision et un troisième article qui sera présenté à la Conférence de Triple Helix en Juin 2009. Ces articles sont soutenus par deux chapitres. Le premier décrit le contexte théorique de la collaboration université-industrie et celui de "l'innovation" dans l'industrie canadienne des produits forestiers. Le deuxième chapitre concerne la méthodologie utilisée dans ce travail.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21019
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26328.pdf52.71 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.