Une langue faite sienne : analyse des stratégies langagières dans L'avalée des avalés de Réjean Ducharme et L'homme rapaillé de Gaston Miron

Authors: Champoux, Anne-Frédérique
Advisor: Beaudet, Marie-Andrée
Abstract: Les œuvres romanesques et poétiques de Réjean Ducharme et de Gaston Miron témoignent d'un investissement et d'un rapport particuliers à la langue commune et à la langue d'écriture. Ces auteurs marquants de la littérature québécoise, qui ont tous deux publié au cours de la décennie 1960-1970, utilisent un ensemble de procédés (que nous nommerons stratégies langagières) en vue de s'approprier la langue, de la rendre conforme à leurs visées et à leur sensibilité. Ce mémoire vise à repérer, analyser et comparer les stratégies langagières mises en oeuvre par Ducharme et Miron. Pour chaque auteur, nous nous attacherons à l'étude d'une oeuvre, soit L'avalée des avalés pour Ducharme et L'homme rapaillé pour Miron. Dans notre travail, qui empruntera à la sociocritique et à la poétique, nous nous intéresserons particulièrement à la façon dont "le texte parle la langue" (Lise Gauvin).
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/21012
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26475.pdf27.92 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.