Dimensions psychologiques de la régulation du poids : modèles théoriques et implications thérapeutiques

Authors: Gagnon-Girouard, Marie-Pierre
Advisor: Bégin, CatherineLemieux, Simone
Abstract: L'obésité constitue actuellement un des principaux enjeux en santé publique. L'accroissement des taux de prévalence du surplus de poids et de l'obésité menace la santé et la qualité de vie des populations au niveau mondial (Organisation Mondiale de la Santé, 1998; Statistique Canada, 2005). Jusqu'à maintenant, des efforts empiriques consistants ont permis le développement d'une compréhension intégrée des aspects biologiques et environnementaux du problème. Cependant, considérant les études initiales ne montrant pas de différence entre le fonctionnement psychologique des individus obèses et celui des individus de poids normal, les dimensions psychologiques de la régulation du poids ont été considérablement moins documentées au profit d'une vision presque strictement physiologique de l'obésité. Or, en réinterprétant les résultats de ces études, les chercheurs d'aujourd'hui concluent plutôt que l'absence de différence significative reflète en fait la grande hétérogénéité de la population obèse. En effet, il semble de plus en plus clair que la régulation du poids est un processus physiologique sous-tendu par des facteurs comportementaux eux-mêmes influencés par des caractéristiques psychologiques variant grandement d'un sous-groupe à l'autre parmi la population obèse. Il s'avère ainsi capital de développer une meilleure compréhension des facteurs psychologiques qui influencent les comportements susceptibles de contribuer au développement et au maintien d'un surplus de poids pour élargir les cibles de traitement de l'obésité et en améliorer l'efficacité. Le volet descriptif de la thèse vise à décrire un échantillon de femmes préoccupées par leur poids présentant un surplus de poids ou étant obèses en se basant sur les variables psychologiques associées à la suralimentation (insatisfaction corporelle, personnalité, affects négatifs, restriction) à l'aide du modèle à double-voie de la suralimentation (Stice, 1994). Il est également proposé que les femmes de l'échantillon puissent être catégorisées selon les deux dimensions du modèle (restriction et affects négatifs), formant des sous-groupes distincts sur les plans alimentaires et psychologiques. Le volet clinique de la thèse vise à discuter de l'intégration des variables psychologiques au traitement, d'abord d'un point de vue théorique en faisant la revue des traitements proposés, puis d'un point de vue empirique en évaluant l'efficacité d'un traitement visant à prendre en compte les aspects psychologiques discutés.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20995
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26375.pdf44.8 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.