La violence psychologique entre les parents et leurs adolescents et l'adaptation des jeunes

Authors: Melançon, Claudiane
Advisor: Gagné, Marie-Hélène
Abstract: Une proportion importante d'adolescents subissent la violence psychologique de leurs parents et les effets potentiels peuvent s'avérer particulièrement néfastes quant à la santé mentale de ces jeunes. La présente thèse vise à étudier le lien entre la violence psychologique et l'adaptation des jeunes. Dans le premier chapitre, la violence psychologique du père et de la mère sont examinées séparément en tant que facteurs de risque des problèmes de comportement intériorisés et extériorisés des adolescents. La violence familiale vécue dans l'enfance, la violence extrafamiliale vécue en concomitance et la structure familiale sont prises en considération. Le second chapitre se penche sur le rôle des stratégies d'adaptation (approche et évitement) en tant que facteurs médiateurs expliquant le lien entre la violence psychologique des parents et les problèmes de comportement des adolescents. Ce chapitre étudie également le rôle protecteur du soutien social. Le quatrième chapitre explore la réciprocité de la violence psychologique entre les parents et leurs adolescents. L'Inventaire des Conduites Adolescentes Psychologiquement Violentes (ICAPV) a d'abord été conçu pour cette fin et il est présenté au chapitre 3. Un groupe de 278 adolescents (âge moyen : 14.2 ans) a été recruté dans trois écoles secondaires de niveau socioéconomique allant de faible à élevé situées dans la région de Québec. Les participants étaient en première, deuxième et troisième secondaire et ont rempli un questionnaire auto-administré. La violence psychologique des deux parents est associée aux problèmes de comportement des adolescents au-delà de la structure familiale et des autres types de violence considérés dans l'étude. Elle est également modérément associée à la violence psychologique de l'adolescent. Chez les filles, l'évitement est associé à une augmentation des problèmes intériorisés et extériorisés, alors que l'approche est associée à une augmentation des problèmes extériorisés chez les garçons. Aucun rôle protecteur du soutien social n'a été trouvé. Au contraire, cette variable semble être associée à une augmentation de la force de la relation entre la violence psychologique et les problèmes de comportement extériorisés chez les garçons. Les résultats démontrent l'urgence d'agir pour aider les jeunes subissant de la violence psychologique au moyen de programmes de prévention et d'intervention efficaces.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20993
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26452.pdf37.42 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.