Répercussions à long terme de traumas subis durant l'enfance au sein de la relation conjugale

Authors: Godbout, Natacha
Advisor: Sabourin, Stéphane
Abstract: L'objectif de la présente thèse est d'évaluer la relation entre divers traumas interpersonnels subis durant l'enfance et la satisfaction conjugale adulte, à l'aide d'un modèle théorique intégrant l'attachement et la détresse psychologique. La première étude examine les relations entre l'agression sexuelle en enfance et l'ajustement dyadique chez l'homme en relation de couple. Les résultats révèlent que l'agression sexuelle se répercute indirectement sur l'ajustement dyadique par le biais de l'anxiété abandonnique et de la détresse psychologique des hommes. La seconde étude examine la variabilité inter-genres des caractéristiques psychosociales des survivants d'abus en enfance (agression sexuelle violence parentale, témoin de violence conjugale et traumas cumulatifs). Les résultats indiquent que l'agression sexuelle est liée à l'ajustement dyadique via l'anxiété d'abandon et la détresse psychologique, tant chez les hommes que chez les femmes. Des différences inter-genres sont toutefois observées concernant les répercussions de la violence parentale. Chez les hommes, les antécédents de violence physique et psychologique en enfance sont associés à l'ajustement conjugal via le développement de détresse psychologique. Chez les femmes, c'est plutôt l'exposition à la violence conjugale des parents durant l'enfance qui est liée à l'ajustement dyadique, via le développement d'anxiété abandonnique. La troisième étude compare la valeur prédictive d'une mesure dichotomique (présence ou absence d'agression sexuelle) et d'une mesure avec de multiples indicateurs d'agression sexuelle (violence, relation avec l'agresseur, fréquence et nature de l'agression) au sein de notre modèle. Des modèles d'équations structurelles menées auprès de 1092 participants en relation conjugale révèlent des résultats similaires pour les deux types d'évaluation. Les résultats confirment .. l'association négative entre l'agression sexuelle et l'adaptation conjugale, via le développement de représentations d'attachement insécurisant et de détresse psychologique. Les résultats de cette thèse suggèrent que les traumas interpersonnels précoces constituent d'importants facteurs de risque dans le développelnent de difficultés personnelles et relationnelles ultérieures, tant chez les hommes que chez les femmes. Ces résultats offrent un éclairage intéressant pour l'instauration de protocoles d'évaluation et de traitement respectant les caractéristiques singulières des survivants d'agression sexuelle, psychologique ou physique en enfance.
Document Type: Thèse de doctorat
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20963
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26351.pdf12.42 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.