Mutations de la culture politique au Québec, entre 1960 et 1980 : le cas des membres de la Société St-Vincent de Paul de Québec

Authors: Le Bel, Louis
Advisor: Pâquet, Martin
Abstract: Cette étude tente de mettre en évidence l'évolution de la culture politique des bénévoles de la Société St-Vincent de Paul de Québec entre 1960 et 1980 et ce, en lien avec le développement de l'État-providence. Pour ce faire, une analyse des normes relatives à leur engagement civique est effectuée dans le cadre d'une refonte de la règle de la Société St-Vincent de Paul ayant cours durant la période concernée. Formulée dans un contexte où l'Église redéfinit le rôle des laïcs et dans celui du développement des mécanismes de protection sociale au Canada et au Québec, cette refonte permet dans une certaine mesure aux vincentiens de concevoir leur association comme lieu de l'engagement civique d'une manière qui leur est spécifique. Ensuite, l'étude des différentes pratiques de l'engagement mises de l'avant par les vincentiens révèle une adaptation évidente à l'empiètement graduel par l'État des champs d'action occupés jusque-là par la société civile. On peut ainsi retracer une certaine volonté de rediriger les lieux de l'engagement vers des champs inoccupés par les agences gouvernementales. Enfin, par l'examen de la place de la religion dans les normes et pratiques des vincentiens, la charité chrétienne est proposée comme ± milieu¿ de mémoire alors qu'elle est devenue un ± lieu¿ de mémoire pour la majorité des Québécois. Cela permet de proposer la charité chrétienne comme caractéristique distinctive de la culture politique des vincentiens.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20944
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26407.pdf72.44 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.