Lot économique de pièces de rechange à produire en tenant compte des différentes phases du cycle de vie du produit

Authors: Houir Alami, Mohammed Hicham
Advisor: Ait-Kadi, Daoud
Abstract: Le maintien en opération ou la remise en état de tout système requiert des pièces de rechange. Pour des raisons économiques et légales, les manufacturiers sont tenus d'assurer la disponibilité des pièces de rechange durant tout le cycle de vie économique du système ou produit en considération. Selon le système, le cycle économique s'étend de la phase de mise sur le marché jusqu'à la fin de la période de production majorée d'une période variant en fonction des engagements du constructeur. Cette période peut notamment être la période de garantie consentie par le manufacturier ou une période que la législation en vigueur impose concernant la récupération et le recyclage. Les lois actuelles du marché forcent les manufacturiers à offrir des durées de garantie plus longues pour augmenter leurs ventes, puisque la durée de garantie est perçue comme représentative de la qualité du produit. Ces dernières, et au vu du remplacement rapide des modèles, couvrent des périodes qui vont au-delà de la période, de production du modèle garanti. Or, pour honorer ces garanties, il faut disposer de stock de pièces de rechange pour effectuer les réparations requises sachant qu'il peut s'avérer très coûteux de produire une pièce de rechange en dehors du cycle de production. D'autre part, la raréfaction et l'augmentation exponentielle des coûts des matières premières encouragent les entreprises à envisager de nouvelles sources d'approvisionnement. Une des avenues proposées dans ce mémoire est la considération du procédé de remise à neuf ou remanufacturing comme source moins on~reuse de pièce de rechange pour assurer la réparation des systèmes ou produits défectueux encore sous garantie. Notre article traite donc du développement d'un modèle mathématique pour la détermination conjointe de la période de garantie et de la taille du lot économique de pièces de rechange à produire et à reconditionner pour satisfaire la demande durant tout le cycle économique du produit. Cet outil permettrait aux manufacturiers de mettre en place des stratégies efficaces de détermination des quantités optimales de pièces de rechange neuves et reconditionnées à produire et conserver tout au long du cycle de vie du produit.
Document Type: Mémoire de maîtrise
Issue Date: 2009
Open Access Date: 16 April 2018
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/20931
Grantor: Université Laval
Collection:Thèses et mémoires

Files in this item:
SizeFormat 
26318.pdf7.12 MBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.